AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nhyme, parce que vous m'aimez bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nhyme
Apprenti


Nation : Sufokien
Messages : 7
Age : 24
Conjoint (e) : Secret one !
Humeur : Inculte

MessageSujet: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Sam 27 Oct - 13:43

Un jeune pandawa parcourait la Dune Kane en courant, son havre sac sur le dos. Fraichement ressorti d'un coma étrange, sans doute maudit par Sadida mais aussi par une période ne non-joie ; il était heureux de retrouver la vie de ce monde qu'il avait découvert après de longues années passées dans la solitude d'une île presque déserte. Nhyme était grisé en cette soirée d'automne, ça sentait bon le sable et les bouftous, et son sac était rempli d'une belle réserve de Lait de Bambou, il avait tout pour être heureux.
Comme d'habitude, ses pas le menèrent vers l'auberge du Poney qui tousse. Il s'arrêta à une dizaine de mètres de l'entrée, soudain pensif.

** Mince alors... C'est étrange. Je me sens plus chez moi dans cette auberge que partout ailleurs. **

Il aperçut au loin Fizone, son COUPAAAIN pandawa, et accourut vers lui. Les deux pandas s'arrêtèrent l'un devant l'autre après un long cri d'amitié. Puis entamèrent une danse rituelle appelée « Danse du Requinou » tout en répétant à tue-tête : « I'M A PANDAAAWA ». Une fois ce rituel étrange accompli, ils s'étreignirent amicalement et décidèrent d'aller boire dans la taverne.
Il était encore tôt, la taverne était peu peuplée. On pouvait voir un sacrieur alcoolique et peu apprécié vautré dans un coin de la salle. Nhyme lui adressa un grand sourire et s'installa avec Fizone à leur table favorite. Ils discutèrent de tout – et surtout de rien, avant que Nhyme, quelque peu alcoolisé, prit tout à coup un air sérieux.

- Tu sais quoi, Fiz'... J'crois que j'me sens bien ici.

Il s'approcha de son condisciple et lui chuchota à l'oreille, comme s'il s'agissait d'un secret d'État : « Tu crois que je pourrais rejoindre vos rangs ? »

A vrai dire, Nhyme voyait plus la Milice Écarlate comme une grande taverne remplie d'occasion de boire et de servir à boire – mais surtout pas de l'eau – que comme une milice de mercenaire assoiffés de sang et de kamas. Mais il appréciait surtout nombre de ses membres qu'il croisait des jours en jours dans cette taverne. Fizone lui expliqua alors qu'il fallait qu'il rédige une lettre pour faire part de sa volonté de rejoindre la Milice.
Les deux pandawa bourrés se mirent alors à écrire cette lettre, non sans mal, étant donné que l'endroit se remplissait et s'animait peu à peu. Au final, voici ce qu'on put y lire les intéressés :

Citation :
« Bien le bonsoir, chers Miliciens.

Ici, c'est Nhyme. Certains d'entre vous me connaissent peut-être. Je suis un disciple de Pandawa qui aime se rendre utile, sans doute à cause d'un besoin compulsif de reconnaissance.
Ça fait pas mal de temps que je rode dans votre établissement, et je me suis enfin décidé à prendre part à vos affaires – enfin, si vous voulez bien de moi.
Je suis quelqu'un de jovial la plupart du temps, et en plus, j'ai des énoooormes réserves de lait de bambou que je pourrais partager. (Oui, c'est une façon comme une autre de vous soudoyer, mais sachez que je suis aussi ouvert à toute proposition en nature).

A bon entendeur, j'espère que vous m'aimerez autant que je vous aime, parce que oui, le monde est fait pour être rempli d'amour et d'alcool. Surtout d'alcool, d'autant plus qu'il entraîne souvent l'amour.

Nhyme. »

Satisfait, le pandawa se dirigea en titubant vers le panneau d'affichage pour y accrocher sa lettre, puis retourna à sa beuverie avec son copain Pandawa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibyl
Milicienne
avatar

Nation : Sufokienne
Messages : 465
Age : 22
Métiers : Dresser des enfants, manger des enfants

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Sam 27 Oct - 23:46

[Je ne suis pas en mesure de répondre tout de suite à ta candid' faute d'ordi, mais : NHYYYYYYYYYME <3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tizooma
Milicienne
avatar

Nation : Amakna
Messages : 231
Age : 16
Conjoint (e) : Le bruit des vagues
Localisation : Loin de tout
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Dim 28 Oct - 1:52

Il y a désormais un gros coeur rose qui entoure cette lettre...

Tizooma avait retrouvé ce petit plaisir qu'était le gribouillage de coeurs sur le panneau d'affichage. Tant qu'à prendre des vacances, autant reprendre de suite de bonnes habitudes. Et la bonne et habituellement habituelle habitude de la petite Fécatte, c'était également de mettre des "Pour" sur la plupart des lettres qui étaient accrochées, sauf celles qui étaient trop moches, parce que voilà quoi, quand c'est moche, c'est pas bien.
Entre une fleur et un Piou fut donc écrit ce petit mot en quatre lettres capitales d'un kitsch affolant.

(Bah moi j'ai pas grand chose à dire, je te connais un minimum en jeu, je t'aime bien, ta candid est correcte et sympa, donc bah voilà comment que je vote pour sisi. Bonne chance !)


Dernière édition par Tizooma le Dim 28 Oct - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Dim 28 Oct - 2:14

(Nhyme, j'ai supprimé ce qu'il y avait après "d'autant plus qu'il entraîne souvent l'amour" parce qu'IG entre vous, je m'en fiche, par contre sur ce forum j'aime autant pas.)

Chymes traînait désormais rarement ses guêtres à la Taverne, étant occupée ailleurs à des affaires plus obscures et inavouables. Une idée lui était venue afin de combler certains manques, il lui fallait maintenant la mettre en pratique. Et cela requérait du temps et de multiples contacts, chose qu'elle ne possédait pas encore... Néanmoins, ses expériences guildesques ayant eu le mérite de lui enseigner qu'on va plus loin entouré que seul, elle s'était muni d'un sous-fifre assistant qui gérait parfois les aspects pratiques sans rapport avec sa présente quête.

C'est ainsi qu'il se pointa un beau matin
dans la maison abandonnée qu'ils partageaient, muet comme toujours, avec à la main un parchemin, qu'il lui tendit. Ses doigts fins ne tremblaient pas, son regard gris était sûr, il ne manifestait pas une once d'intimidation. Ses cheveux fluides et soyeux étaient comme toujours rassemblés en une queue de cheval soigneuse. Un léger sourire, poli, aimable, flottait sur ses lèvres alors qu'il se tenait bien droit, l'autre bras le long du corps, la regardant au niveau des joues plutôt que des yeux. Elle avait appris à la longue que c'était chez lui une marque de respect. Ses vêtements bleu marine étaient intacts malgré la poussière ambiante - peut-être s'était-il épousseté avant d'entrer. Il avait recopié de son écriture élégante le contenu d'une candidature à laquelle il fallait qu'elle apporte sa réponse. Elle le remercia d'un signe de tête, sans le regarder, et prit la plume.

"Cher Nhyme,

Je suis favorable à ton entrée en période d'essai. Néanmoins, avant de t'apporter mon approbation définitive, j'aimerais en savoir plus sur tes motivations ?"

Elle fronça les sourcils en assimilant le côté emprunté de sa réponse. Elle tendit néanmoins le parchemin, évitant toujours son regard, et se pencha à nouveau sur la jeune femme étendue sur la table branlante. Son assistant, quand à lui, tourna les talons et sortit prestement pour aller déposer la réponse sur le Panneau approprié.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis


Dernière édition par Chymes/Louyah le Dim 28 Oct - 4:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Nhyme
Apprenti


Nation : Sufokien
Messages : 7
Age : 24
Conjoint (e) : Secret one !
Humeur : Inculte

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Dim 28 Oct - 3:23

Nhyme s'éveillait péniblement dans son havre sac, et repoussa la peluche de Fotome pleine de bave contre laquelle il dormait tous les jours. Les yeux un peu écarquillés, il essayait de recouvrer une vision normale de la réalité. Vous l'aurez compris, le Pandawa avait une jolie gueule de bois. Il regarda autour de lui, encore un peu embrumé par les rêves, et s'aperçut qu'il manquait une demi-douzaine de tonneau de lait de bambou à sa réserve.

** C'est qu'on s'est fait plaisir, cette nuit... **

Le jeune Pandawa se leva péniblement, enfila quelques vêtements et avança en titubant vers la salle d'eau qu'il avait aménagé dans un coin de son sac. Une fois la tête plongée dans un tonneau d'eau - eau dont il connaissait la pureté et la provenance, sans quoi il n'aurait jamais plongé la tête dedans - il se sentit revigoré.
Il se souvint alors qu'il avait accroché sa candidature sur le panneau de la taverne de la Milice Ecarlate, et soudain tout excité, il sortit d'un bond hors du havre sac.

- Merde, mais qu'est-ce que j'fous là ?

Perché en haut d'une corniche, près de la Jungle incarnée, le Panda avait du escaladé la paroi abrupte tout en étant bourré. Mais maintenant qu'il était sobre, la tâche lui paraissait plus ardue. Il but un peu de lait pour se redonner courage, car le lait de bambou est le remède à tout, et ne s'en sentit que plus fort.

[...]

C'est après un long moment passé à descendre, durant lequel il n'avait pensé qu'à une chose, sa candidature, et après une longue course à travers la moitié du territoire Sufokien, que le Pandawa arriva à la taverne. Il s'aperçut avec plaisir que quelqu'un avait dessiné un énorme autour de sa lettre. Puis il remarqua une réponse anonyme à sa lettre. Il fronça les sourcils, et réfléchit à la question. Aucune réponse directe ne lui vint à l'esprit, alors il décida de jouer franc jeu.

Voici ce qu'on put lire au bas de sa précédente lettre.

Citation :
Réponse à l'inconnu qui aimerait connaître mes motivations :

Bonjour à toi ! J'ai un peu la gueule de bois donc excuse moi d'avance si mes propos sont incohérents. Sache juste que pour moi, rejoindre la milice n'est pas un acte sans motivation. Je connais certains de vos miliciens, je connais l'ambiance et j'ai déjà du croisé ceux qui dirigent tout ça. Le fait est que j'ai besoin de faire partie de quelque chose qui me motive. J'ai perdu beaucoup de temps à trainer ici et là, j'ai besoin de me fixer à quelque chose et de me rendre utile. C'est peut-être insuffisant pour vous rejoindre, mais c'est tout ce que j'ai.

J'espère avoir semblé motivé.
Nhyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheryth
Roi des patates
avatar

Messages : 502
Age : 21
Conjoint (e) : ...
Métiers : Récolte : Trappeur,Paysan,Herboriste,Mineur / Artisanat : Maroquinier
Humeur : Hm.

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Dim 28 Oct - 11:22

Une wadio. Il lui fallait une autre wadio mais en même temps il n’éprouvait pas l’envie de retourner dans cette Taverne. A vrai dire le sort de cette dernière ne le préoccupait pas vraiment, ce qui lui dérangeait le plus c’était le fait d’être constamment agressé par des étrangers devants la Taverne, par des énergumènes débarquant de nulle part et faisant preuve de lâcheté, ce qu’il ne supporte évidemment pas. Du moins, il avait encore du mal à avaler le fait que l’on s’en était pris par plusieurs fois à celle qu’il aimait.

Les jours avaient défilé depuis cette fameuse agression, et le crâ se remettait peu à peu de sa principale blessure qui avait laissé une cicatrice bien apparente. Si bien qu’il n’osait pratiquement plus sortir de chez lui, il ne voulait pas que les autres le voient comme un être faible et sans intérêt. Il s’était bâti une réputation plutôt différente de celle des crâs habituels souvent insultés et méprisés par les autres. C’est ce pourquoi il avait coupé un peu de manière brutale son seul lien avec la Milice : la wadio.

Il avait depuis réfléchi et se résigna à revenir à la Taverne pour y chercher une nouvelle Wadio. D’un pas un peu hésitant, il se dirigea vers le comptoir, ignorant toutes personnes se trouvant sur son passage. Une fois le précieux trouvé, il aperçut le panneau des candidatures qui n’avait depuis longtemps pas eu de parchemins accrochés. Il marcha donc vers celui-ci et se mit à le lire avec un certain désintérêt, mais il fallait bien remplir les formalités après tout. Il prit la plume, et se mit à écrire.

« Bonsoir.

Si votre seule motivation est de boire de l’alcool, passez votre chemin. Connaître des miliciens ne vous aidera pas à venir chez nous non plus. La prochaine fois écrivez quelque chose de plus présentable, ce n’est certainement pas l’alcool qui va vous y aider, même si vous êtes un Pandawa.

Cependant, l'on va dire que je suis favorable à votre candidature pour le moment...

Ascheryth, Larve Recruteur. »


Une fois le message écrit, il s’installa dans un coin de la Taverne, à l’abri des regards indiscrets, se saisissant de parchemins vierges et de sa plume favorite, afin d’écrire pour prendre des nouvelles de sa bien-aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid-Spirit
Cyber-Féca
avatar

Messages : 1619
Age : 18
Conjoint (e) : Pas intéressé
Localisation : Dans un coin tranquille pour dormir
Métiers : Un peu tout, surtout la sieste.
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Dim 28 Oct - 23:20

Il sentait bien qu'il devait faire quelque chose, qu'il devait bouger, qu'il devait s'intéresser à ce qui l'entourait. Mais c'était plus fort que lui, c'était dans sa nature. Il était tout simplement lassé, fatigué de tout ce qui se passait partout à travers les Nations. Il voulait dormir, car c'était pour lui l'un des seuls moyens qu'il avait de se libérer de toutes les pressions que le monde lui faisait subir. Et c'est ainsi que c'était devenu son activité favorite. Il dormait parce qu'il n'arrivait plus à tenir face au monde. Il dormait parce qu'il voulait vivre en paix, parce qu'il voulait qu'on le laisse tranquille.

Il savait bien pourtant que ça ne lui faisait pas spécialement une bonne réputation. Aussi bien au sein de la Milice que parmi sa famille, d'ailleurs. Sa soeur, pourtant, tentait de le booster autant qu'elle pouvait, de le forcer à bouger, de l'empêcher de dormir. Mais ceci ne marchait que lorsqu'elle était là, et le reste du temps -car elle était souvent parti en voyage-, il reprenait ses vieilles habitudes. Et les Miliciens, certains en particulier, prenaient un malin plaisir à se moquer de lui. Mais ça ne l'intéressait pas, il ne s'en préoccupait pas. Il en avait marre, il s'était lassé de cette vie. Que pouvait-elle bien encore lui apporter?

C'était devant un verre de Jus de Kokoko, à la Taverne, qu'il réfléchissait à tout cela. Il ne sortit de sa pseudo-torpeur que lorsqu'il entendit et observa un Sacrieur qui venait déposer un parchemin. L'assistant de Chymes, apprit-il ensuite. Plus tard, après qu'il eût déposé le bout de papier, il alla observer la nouvelle lettre accrochée sur le Panneau des Candidatures. Il la lut une première fois, puis les différentes réponses, et la lut de nouveau. Il n'avait rien de spécial à reprocher. Il apposa un "POUR" à la suite, et sortit de la Taverne.

Il voulait s'évader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibyl
Milicienne
avatar

Nation : Sufokienne
Messages : 465
Age : 22
Métiers : Dresser des enfants, manger des enfants

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Lun 29 Oct - 5:59

La nuit tombait lorsque Sibyl franchit à nouveau le pas de la porte. Elle semblait avoir changé depuis quelques mois ; peut-être son allure ou ses vêtements, plus élégants, feutrés. Après tout, ce n'était qu'un artifice de plus qui passerait pour sa véritable peau. D'un sourire aimable, on écarte les doutes et les fissures.

L'Eniripsa déposa son sac sur le côté et observa la pièce d'un regard pensif. Dieux que ce monde était laid, quand on ne faisait pas que l'observer.

Elle avait donné énormément, et qu'en avait-elle retiré ? De la condescendance, des cris, du mépris, des promesses mortes dans l'oeuf. Ses aveux, eux, s'étaient heurtés à un mur d'indifférence ; intérieurement, elle maudit ceux en lesquels elle avait cru, en qui elle avait eu confiance, pour lesquels elle avait donné de sa personne. Aujourd'hui, cette dévastation lui faisait âprement regretté d'avoir même voulu aimer et aider.

A la manière du vin que l'on verse dans l'eau pure, son coeur était gris, empli de rancune et de mépris médiocres ; dans les méandres de son esprit troublé par les sifflements du cube, elle couvait une sombre résolution que la colère, mauvaise conseillère, aidait à se former.

Comme elle les noierait. C'était un affreux mélange dans son esprit, entre la recherche du bonheur et l'appel de la vengeance. S'ils se figuraient qu'elle souffrirait sans se venger, elle les convaincrait du contraire d'ici fort peu de temps. Si chacune de ses actions était vaine, si elle était condamnée à être oubliée, elle s'amuserait un peu, elle aussi, de la même façon. Oui, c'était cela qu'elle allait faire de cette affreuse noirceur ; elle allait la laisser éclater en un feu incandescent, pour mieux la purifier par la suite.

Ses yeux parcoururent l'avis de Chymes, puis celui d'Ascheryth -elle eut une pensée pour la promesse non tenue qu'il lui avait faite, pensée qu'elle aurait le plaisir comme le tact de ne pas exprimer devant lui- et de Kid, plus bref ; ses doigts fins saisirent la plume et elle apposa quelques mots au bas du parchemin, avec un sourire.

« Ravie de te voir sur pieds Nhyme, sois le bienvenu.
Sibyl »


[Bin pour Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anshin
Milicien
avatar

Nation : Sufokia
Messages : 91
Age : 22

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Lun 29 Oct - 6:14

Anshin, revenais d'une joyeuse éviscération de Chauffe souris, du coté de l'ile des Katrepat. Cela ne changeais pas tellement son apparence habituelle, puisque le Iop arrivais à tuer plus ou moins proprement ( Pour un iop ... ). Il avais dans l'idée de se rincé le gosier avec une ou deux bonne bières... Plutôt trois ou quatre en faite. Par le plus grand des hasard, il jetas un oeil au Panneau des candidatures, il y avais eu de l'activité récemment, puisqu'une lettre avais été déposée, et que les réponses s'accumulait...

Le Iop entrepris de décrypter les différentes lettres. Cela lui pris un certain temps, pour pas comprendre grand chose, en faite, il n'avais même pas compris que Nhyme souhaitais rejoindre la Milice Écarlate. Il avais isolé " Nhyme, Lait Bambou, Alcool, Alcool, Partager ". Visiblement, les autres avais l'air plus ou moins pour.

Anshin se réjouit d'avance de ce qu'il imaginais avoir compris, et griffonna ce qui ressemblais pour un oeil habitué à un " POUR "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asgaya
Milicienne
avatar

Nation : Brâkmar
Messages : 130
Age : 21

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Lun 29 Oct - 14:21

Asgaya revenait de la foire du Trool où elle avait passé une merveilleuse soirée en compagnie des miliciens. Les derniers jours n'avaient pourtant pas été des plus joyeux.

Pour commencer, elle avait vu s'envoler la seule personne à qui elle avait finit par avouer qui elle était vraiment depuis son arrivée à Sufokia, et leurs adieux avaient été un tel fiasco qu'elle ne savait même pas si elle souhaitait vraiment son retour.
L'ambiance dans la milice n'était pas non plus au beau fixe depuis l'attaque de ce mystérieux sram. Même Ascheryth ne semblait plus vouloir partager sa mauvaise humeur sur leur wadio, signe selon elle que les choses allaient vraiment mal.
Et puis il y avait ce grand n'importe quoi à Brâkmar, en guerre contre tout le monde, même contre ses citoyens.
Elle n'était pas une fervente patriote, mais voir sa nation se ridiculiser une fois de plus ne la mettait pas en grande joie, d'autant plus que la situation l'obligeait à rester cloîtrer avec ses compatriotes, plus bellicistes et enragés que jamais.

Mais cet ostracisme avait eu du bon. Elle avait finit par réaliser que lorsqu'elle était forcée d'en rester éloignée, la Milice lui manquait.
Pas seulement la taverne et son rhum gratuit, mais aussi ses membres. Même si certains avaient le don de la faire sortir de ses gons, et même s'ils attiraient les ennuis avec une constance inquiétante, ils lui manquaient.
Jusqu'ici elle avait considéré la Milice comme une bonne idée pour éviter la solitude et les effets terriblement néfastes que celle-ci avait toujours sur elle. Mais à présent elle se voyait forcée de constater qu'elle avait finit par s'attacher à eux. Elle n'était pas persuadée que ce fut une bonne chose au vu de ses précédentes expériences en la matière, mais ressentait néanmoins une certaine euphorie naître dans sa poitrine à l'idée de pouvoir à nouveau se fier à d'autres êtres vivants.

C'était donc avec une joie non feinte qu'elle avait accueillie l'invitation d'Anshin à aller pique-niquer au Zoo de la foire du Trool. Ça avait été une soirée sans complication. Manger, boire, balancer des boulettes sur des salbatroces, se battre un peu - la milice était tout de même une équipe de mercenaires... - et profiter de leur présence avant de rentrer à nouveau à Brâkmar. Sibyl semblait encore un peu maussade, et Ascheryth toujours aussi distant, mais elle avait pu revoir Fizone et savoir que son tuteur était en bonne santé avait suffit à illuminer sa soirée.

Le retour à Brâkmar fut donc brutal. La voie martiale était bondée de citoyens mécontents, armés jusqu'aux dents et prêts à en découdre avec n'importe quelle personne un tant soit peu en désaccord avec eux. La destitution de la précédente gouverneur ne leur suffisait pas de toute évidence. Si celle-ci avait la mauvaise idée de passer par là elle se ferait écorcher vive dans le meilleur des cas.

N'étant pas d'humeur à voir ce massacre, Asgaya emprunta le premier zaap qu'elle croisa en direction de l'Artère sans Arrêtes. Le chemin jusqu'à la taverne du Poney qui Tousse ne fut pas de tout repos, et elle se faufila à l'intérieur du sac avec de nombreuses blessures. L'odeur de son sang la mettait toujours aussi mal à l'aise et son premier réflexe fut donc de nettoyer ses plaies. Une fois sa besogne terminée elle observa les lieux. La taverne était étonnament calme et vide. Elle sourit malgré elle, sereine dans ce lieu qui lui était désormais familier.

Après avoir débouché une bouteille de rhum elle se dirigea vers le tableau des candidatures ayant remarqué que de nouveaux morceaux de papier y étaient accrochés.
La première candidature la surprit quelque peu. Elle avait déjà rencontré Nhyme à plusieurs occasions, pas toujours agréables d'ailleurs.
La première avait engendré une esclandre entre Camélia des Fleurs du Mal et Gariden, la seconde une bagarre entre lui et Sphere et la dernière fois il ne s'était simplement pas rappelé d'elle.
Néanmoins elle gardait un assez bon souvenir du pandawa qui trainait toujours une peluche poisseuse avec lui. Son apparente fragilité lui rappelait un peu Eltharos et le fait qu'il fut un ami de son tuteur ne pouvait que la mettre dans de bonnes dispositions envers lui. Elle apposa donc un POUR en bas de sa candidature, espérant qu'il se serait remis de sa dépression suite à son histoire avec Sydh, sans quoi il ne leur serait d'aucune utilité.

Elle se tourna ensuite vers la seconde candidature...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narshen
Milicien
avatar

Nation : Sufokia
Messages : 49
Age : 24
Conjoint (e) : Aucune !
Localisation : Sufokia
Métiers : Mercenaire/joueur d'instruments à corde
Humeur : Plutôt bonne en ce moment !

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Lun 29 Oct - 21:19

Pour ce qui est d'éviter les effort, Narshen est fort. Cependant ces derniers temps, il du en faire beaucoup ce qui n'était pas vraiment plaisant mais il n’eut pas le choix. Après quelques jour d'absence, il passa cependant à la taverne histoire de passer pour dire bonjour. Alors qu'il rentra dans la taverne, il se rendit compte qu'il y avait personne. Après avoir fait le tour de la taverne, il décida de repartir vu qu'il n'avait pas vraiment de temps à perdre pour le moment. En passant il remarqua un tableau avec des candidatures dont une qui semblait récente. Il entreprit donc de lire celle ci.

Après avoir terminé de lire la lettre, il ne pu s'empêcher de rire, c'était bel et bien un pandawa qui avait écrit ça, aucun doute là dessus. Il réfléchi quelques instants, se demandant si un apprenti avait le droit de donner son avis. Après avoir réfléchi, il se dit que personne ne saurait que c'était lui donc au final pourquoi ne pas le faire.

Il sortit une plume et de l'encre, la trempa dedans avant de marquer un 'POUR' à la candidature. ALors qu'il allait repartir, il aperçu une autre candidature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindhys
Milicienne
avatar

Messages : 72

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Lun 29 Oct - 23:50

Lindhys venait de répondre à la candidature de Stalisis et se penchait à présent sur celle de Nhyme. Elle ne s'imaginait pas que répondre aux candidatures serait aussi brutalement simple : lire le parchemin et écrire un "pour" ou un "contre".
Même si son esprit était ailleurs en l'instant présent, elle avait pour habitude d'être très scrupuleuse au travail, aussi elle pris encore un fois son temps pour lire la candidature.
Comme avec Stalisis, elle eut instinctivement un élan de négativité. Elle avait déjà vu les soucis que pouvaient causer certains ivrognes dans la taverne et c'était quelque chose qu'elle n'aime pas voir se répéter.
Cependant elle était plus confiante qu'avec Stalisis, cette fois-ci. Le "besoin compulsif de reconnaissance" n'était pas sans lui rappeler une autre milicienne, et elle savait d'expérience qu'une personne voulant se rendre utile avait souvent un bon fond.
Elle sourit, écrivit un "pour" sur le parchemin, et sortit de la taverne en oubliant pourquoi elle y était rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vol'

avatar

Nation : Sufokia
Messages : 34
Age : 22 Ans
Conjoint (e) : (Anciennement) Soda'Në Yaseï
Localisation : À Sufokia la plupart du temps.
Métiers : Armurier, Maître d'Arme à Distance, Boulanger
Humeur : Volesque !

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Mar 30 Oct - 6:00

Volârc entra dans la Taverne. Il n'y avait personne. Il s'approcha du tableau des candidatures et lisa attentivement celle de Nhyme.

Une candidature.. Il ne savait que faire dans une situation actuelle. Il vit les "Pour", tout près de la lettre de candidature, et comprit qu'il fallait donner son avis.

"Hm'... Intéressant."

Il se demanda si un simple apprenti pouvait répondre. Il ne se posa pas davantage de questions et commença à réflechir sur sa réponse.

"Peut-être que je devrais demander à Sibyl si j'ai le droit avant.. Roh et puis zut."

Il nota un "POUR", près des autres avis, et revint se placer à sa table, après s'être servi un verre de vin rouge.

Attendons de voir en plus approfondi qui était ce Nhyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethis
Patron à la place du Patron
avatar

Messages : 1467
Age : ... Jvous en pose des questions? <<
Conjoint (e) : Stoi qu'on joint.
Localisation : Entre ici et là-bas
Métiers : Récolteur fou
Humeur : Épicé

MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   Mar 30 Oct - 6:19

[Nhyme tu es accepté en période d'essai, contacte Ascheryth, Kid-Spirit ou moi-même pour qu'on te recrute :D]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
« I hate being bipolar.
Its awesome! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nhyme, parce que vous m'aimez bien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nhyme, parce que vous m'aimez bien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que vous le valez bien...
» La musique que vous aimez bien
» Les personnages que vous n'aimez pas
» Quelles sont les choses que vous n'aimez pas dans lbp2?
» Parce que vous le valez bien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: Salle Principale :: Panneau des Candidatures-
Sauter vers: