AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation des Miliciens

Aller en bas 
AuteurMessage
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Présentation des Miliciens   Lun 7 Sep - 0:38

hrp : postez ici la description succinte de votre perso. Voici pour vous guider un piti questionnaire, à respecter au moins un peu.

Nom :
Prénom :
Âge :
Grade dans la Milice :
Cercle :
Dieu :
Alignement :
Situation de famille :

Particularité(s) :

Description physique :

Description psychologique :

Résumé de son histoire :

Voilou. /hrp

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis


Dernière édition par Chymes le Mar 22 Sep - 5:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 7 Sep - 6:47

Nom : Inconnu
Prénom : Chymes
Âge : Grand
Grade : Meneuse
Dieu : Roublard (Sram)
Nation :
Bonta
Famille : Morte, à l'exception de son jeune frère, disparu. Célibataire, a des jumeaux nommés Ewène et Louyah.

Particularités :Mi-humaine mi-vampiresse, du sang humain dépend sa survie, grande force, grande agilité, sens sur-développés, empathie incontrôlée.

Description physique : Chymes a repris des couleurs depuis qu'elle a un cœur qui bat de nouveau. Elle est d'apparence fluette et fragile, sans force et sans danger pour quiconque. Cette illusion est donnée par son corps fin comme une liane et sa grâce délicate. Elle a des cheveux roses, courts, qui rebiquent sur l'extérieur, un visage fin et racé, un regard violet prenant qui vire au noir profond quand elle a soif. Son regard est la seule trace de son habileté hors du commun à se défendre : froid, moqueur, parfois hautain, parfois coléreux. Dernièrement illuminé par le bonheur pour ceux qui la connaissent bien. Il change sa beauté gracieuse en une beauté dangereuse, particulière, qui fascine et qui effraie. Il trahit le fait que son corps entier est une arme. Mais il est aussi d'une grâce impossible, d'une souplesse inhumaine. Son arme de prédilection reste les dagues, qu'elle porte à la ceinture, à tout moment à portée de ses doigts longs et agiles. Dernièrement, elle a un air las et se traîne un peu.

Description psychologique : Elle a un esprit très cartésien, rationnel au possible. Elle est prompte à se mettre en colère, quand elle sent que quelque chose menace ceux auxquels elle tient secrètement, et ce trait de caractère se fait plus présent quand elle a soif. La colère la rend impulsive et violente. Elle se rend volontairement difficile à décrypter. Le fait de pouvoir savoir ce que ressentent les autres la rend vulnérable, irritable et parfois compatissante, chose qu'elle peine à cacher. Les émotions humaines lui sont difficiles à supporter, surtout quand celles des autres viennent s'y ajouter. Le sentiment de manque ressenti fortement par certains la pousse à bout, la fatigue mentalement. Elle tient comme elle peut pour aider le plus possible, afin de protéger ceux qu'elle aime et se racheter de son ancienne vie de tuerie. Son orgueil et son nouvel altruisme la poussent à ne parler de cela à personne, pas même à son futur mari. En toute occasion, Chymes est têtue et autoritaire.

Résumé de son histoire : Née dans la ville portuaire de Sufokia il y a plus d'un siècle dans une famille bourgeoise, elle a été habituée à mépriser et dominer ceux qui lui sont inférieurs. Cet esprit inflexible et rationnel lui fut inculqué par l'éducation stricte et les nombreux cours particuliers qui lui furent donnés dès le plus jeune âge. A ses seize ans, la ville de Sufokia fut rasée par les classes qu'elle pensait inférieures, et sa famille fut tuée à l'exception de son jeune frère qu'elle emporta en fuyant. Ils se réfugièrent au temple Xelor, où ils furent séparés à jamais. Peu habituée au sentimentalisme, et figée dans cet état par les morsures de son vampire de petit frère, elle erra seule plusieurs décennies, soumise à son instinct et sa soif de sang. Et un jour, en essayant de voler une bourse afin de se payer une nouvelle paire de dague, elle rencontra Azariel. Il la convainquit de rester avec lui pour lui montrer comment se faire plus discrète, et elle maîtrisa sa soif ainsi. Elle prit par la même l'habitude se nourrir hors des terres d'Amakna, pour plus de discrétion. Ils tombèrent finalement amoureux et fondèrent ainsi la Milice Écarlate. Quelques temps plus tard, Crâ la prit sous son aile en réunissant les deux parties de son âme en un seul corps d'archère. Elle conserva ses avantages et ses inconvénients de vampire, métabolisme compris, mais perdit une grande partie de ses souvenirs. Elle fut ensuite prise en grippe par les Dieux, qui appréciaient peu de voir leurs disciples attaqués pour satisfaire sa soif. Ils lui donnèrent le don de ressentir ce que ressentent les autres, pour lui apprendre la compassion. Elle travailla donc à contrôler cet aspect d'elle-même et à le rendre plus efficace, plus poussé et s'empêcha de tuer ses victimes quand elle le pouvait.

Elle se trouva un jour enceinte de jumeaux. Son couple avec Azariel périclita pendant cette période, il tenta même de voler sa fille à l'accouchement. Malagar l'aida à la récupérer. Elle est restée vivante depuis la naissance, et tomba amoureuse de Malagar. Considérant Jeth comme son propre fils, elle tente de l'aider à se débarrasser de son addiction à une "poudre", ainsi que tous ceux qui ont été touchés par la substance en question. Entre temps, elle se maria à Malagar, qui sombra peu à peu dans la folie. Chymes ne le vit pas pendant quelques temps et demanda le divorce au prêtre d'Amakna. La nouvelle ne sembla pas affecter Malagar outre-mesure.

Elle rencontra ensuite Jameso par le biais de son amie Jésalia, avec qui il devait se marier à l'origine. Jameso trahit rapidement Jésalia pour jeter son dévolu sur Chymes. C'est à peu près à cette même période que Chymes fut empoisonnée par un de ses indics à Brâkmar, et vit ses organes vitaux cesser de fonctionner peu à peu. Elle accepta malgré tout la demande en mariage de Jameso. La situation s'améliora d'une manière un peu particulière : son humeur se fit légère comme une plume, à la limite la niaiserie. En fait, cela dégénéra à un point tel - elle en était limite rendue à émettre des petits cœurs - que Yokho dut intervenir pour la raulebaquer, à son propre détriment.
Calyma était présente à ce moment-la, seule avec eux, et on souffle qu'elle est intervenue dans le processus. Quelques morceaux de souvenirs se floutèrent un peu, à commencer par la raison qui l'avait poussée à accepter de se marier. Erreur vite réparée.

A présent, Chymes a retrouvé un caractère bourrin et piquant - trop ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis


Dernière édition par Chymes/Louyah le Lun 22 Oct - 11:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Chinonamida

avatar

Messages : 138
Age : Entre 18 et 19 printemps
Localisation : Près de la mare de sang
Humeur : Distante

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 7 Sep - 7:50

Nom : Inconnu
Prénom : Inconnu - Elle porte celui de Chinonamida depuis sa découverte par Felis
Âge : Entre 17 et 18 ans
Déesse : Sacrieur
Cercle : 124
Alignement : Brâkmarien

Description physique : 1m78, yeux verts, cheveux châtain tirant sur le roux, elle s'habille de rouge profond afin de masquer le sang qui la macule constamment.

Description psychologique : Franche, moqueuse

Résumé de son histoire : Victime d'un événement l'ayant laissé à l'article de la mort, elle fut sauvée par Felis qui s'en occupa jusqu'à son rétablissement, et même au delà. Elle garde de l'accident de graves séquelles, dont une main amputée (la gauche) ainsi que la perte de tout souvenir. Des bribes lui en reviennent parfois au cours de ses rêves.


Dernière édition par Chinonamida le Sam 9 Jan - 13:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felis-silvestris
Déserteur
avatar

Messages : 16
Localisation : Adossée à la colline, le regard fixé sur le lointain
Métiers : Paysan (100), Boulanger (100), Alchimiste (78)
Humeur : Amère

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 7 Sep - 8:16

Nom : Silvestris
Prénom : Felis
Âge : 21 ans
Alignement : Bontarien
Dieu : Feca
Cercle : 83

Description physique : Fine et délicate, 1m72, elle a les cheveux blond et les yeux bleu lagon. Elle s'habille de blanc en toute circonstance.

Description psychologique : Douce, timide et réservée

Résumé de son histoire : Abandonnée par ses parents à l'age de trois ans, elle fut recueillie par un Enutrof qui s'en occupa jusqu'à sa mort, alors qu'elle avait quinze ans. Elle erra alors par monts et par vaux jusqu'à sa venue au sein de la milice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeth Kaslagel
Chieur compulsif
avatar

Messages : 367
Conjoint (e) : Le rouge.

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 7 Sep - 10:14



Prénom : Jeth (Se prononce "Djette"), anciennement Ysee.
Nom : Kaslagel (Se prononce Kaslaguèl)
Age : La vingtaine.
Voie : Sacrieur
Alignement : Brâkmarien (il a tiré a pile ou face, n'ayant strictement aucune préférence).


Résumé de son histoire :
Beaucoup de zones d'ombre flottent encore sur le passé de Jeth, principalement parce qu'il semble lui-même s'y emmêler les pinceaux et qu'il raconte très mal.
Fils de Thüme Kaslagel, un Iop, il aurait été un fardeau à cause de son inaptitude au combat, et aurait subit des traitements violents. Lassé de ce fils qui ne lui apportait que de la honte, Thüme l'enferma dans la cave de la demeure, ne daignant venir l'y voir que pour lui donner de quoi manger, avant de l'y abandonner pour de bon. Jeth resta enfermé des années durant, se nourrissant d'insectes, de rongeurs, n'hésitant pas à se livrer à de l'autocannibalisme pour survivre.

Les circonstances de sa libération sont inconnues, ce qui est sûr, c'est que l'experience a été particulièrement traumatisante pour lui, lui faisant perdre la plupart de ses repères humains. Il aurait été plus ou moins "rééduqué" par un certain Wohptinssa.


Description Physique :
Jeth est un grand gaillard, aux muscles secs et à la peau claire. Il a hérité de son père Iop une chevelure aérodynamique rousse et une absence totale de nez.
Il n'est tatoué qu'au niveau du visage, des marques rouges venant encadrer ses yeux et orner son menton.
Son corps est recouvert d'anneaux dorés, planté de manière parfois douloureuse dans sa chair. S'il est clair que certains sont simplement là pour le côté décoratif, comme ceux qu'il arbore parfois à ses oreilles, les autres ont vraisemblablement une utilité bien différente.

Bien qu'il ait une addiction certaine pour le rouge, il n'en porte généralement pas, privilégiant des couleurs qu'il apprécie peu, comme le vert sombre ou le brun.


Description Psychologique :
Analphabète, un brin simplet, Jeth semble souvent plus tenir du Iop que du Sacrieur. Sa vision du monde est très réduite, limité qu'il est par une absence de contact humain des années durant, le rendant facilement manipulable. Il a finit par nourrir une forme de folie, préfèrant inconsciemment s'enfermer dans un monde illusoire mais rassurant plutôt que d'affronter la réalité, et le fait qu'il soit socialement inapte. Il nie d'ailleurs assez violemment lorsqu'on le traite de fou.

Dans sa démence, Jeth est néanmoins bien plus complexe qu'on pourrait l'imaginer. Il possède des critères personnels d'appréciation du rouge, ou de la douleur, qui font qu'il n'est pas si simple qu'on le croirait. Il est vraisemblablement atteint de troubles psychologiques en tout genres.
Parfois, dans des instants de lucidité, il prend conscience de son décalage par rapport aux autres et en retire une intense frustration.

En tant que Sacrieur, il est ce que l'on pourrait appeler un esthète : il n'aime pas pareillement tous types de douleur, privilégiant les tortures "subtiles" aux coups directs. Ce qui, au fond, s'accorde plutôt bien avec son esprit tordu.

Il a tendance à picoler à l'excès, et même s'il est plutôt puéril et intellectuellement limité, il est capable de développer de fins stratèges pour obtenir à boire.

Il détèste les livres, pour une raison mystèrieuse. Son amour pour la couleur rouge a depuis longtemps tourné à l'obsession.


Particularités :
Jeth possède une mémoire hallucinante pour les choses qui l'interessent. Ainsi, il a pu retenir plus de quarante-mille rouges différents (certains pensent que son cerveau arriverait à différencier des nuances infimes qu'une personne normale serait incapable de remarquer, d'autres disent qu'il a simplement beaucoup d'imagination).


Métiers :
Jeth est alchimiste, seul métier qui semble capable de le garder concentré sans que celà implique la couleur rouge.
Il est aussi éleveur de familliers à but alimentaire, se servant de ses bêtes comme de solution de dernier recours en cas de grosse faim. Contre toute attente, il s'en occuppe mieux que de lui-même et traite relativement bien les animaux -tant qu'il n'a pas très faim, evidemment. Ses familliers actuels sont Hanka le Bwak, Katreur le Minimino, Ptikreu le Léopardo, Antremeh le chacha blanc (il a eu aussi Inraygal et Bonrpah, des chachas noirs qu'il a finit par boulotter récemment).


Autres :

Il vivrait en couple, et aurait vaguement mentionné l'existence d'une soeur, Hëlm Kaslagel.
Il est fou de menthe, son comportement en présence de cette plante n'est pas sans rappeler un félin devant de l'herbe à chacha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbomb
Milicien
avatar

Messages : 418
Age : 18 ans
Localisation : baignant dans mon sang
Métiers : Chasseur, paysan et boulanger.
Humeur : Enjoué.

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Mar 22 Sep - 5:10

Nom : il l'a oublié.
Prénom : Barbomb.
Age : 18 ans.
Alignement : Brakmarien.
Dieux vénérés : Sacrieur, Tcheuque naurisse.
Cercle de puissance : Aux alentours du centième
Grade dans la milice : Recruteur

Famille : fils d'un iop et d'une éniripsa, s'est toujours demandé quelle était la folie qui avait fait se marier ses deux parent. Il a aussi un petit frère (Brokeur), adepte du dieu Sram, qu'il n'avait plus vu depuis 5 ans, avant de le rencontrer il y a quelques mois.

Familiers : Portout son bworky fort (décédé récemment, qu'il espère ressusciter) , Bouboule (original, hein ?) sa bouloute douce et Becdur, le corbak lugubre prêté par Selkis. Il a également une dizaine de chachas noir dont il ne s'occupe pas et laisse dépérir dans son coffre de banque.

Armes préférées : Il affectionne énormément les arcs, mais aime bien aussi les épées à 2 mains.


Description physique : De taille moyenne (1,71m), il a la peau de couleur rouge dix huit mille trente en pleine lumière, et soixante douze dans la cave de Jeth -Il lui a demandé-. Il a des cheveux d'un noir de jais. Son corps est assez disproportionné, cela est dû aux multiples sacrifices, et pertes de sang quotidiennes. Il est donc extrêmement maigre du coté droit surtout son bras droit, son bras gauche, lui est lui très musclé, vu que c'est celui avec lequel il tient son épée, ou son couteau en os d'ours. Il porte généralement de grands et larges pantalons (appelés «bas-guy», pour faire cool. Bah oui, comme quoi, «on peut être démoniaque et suivre la mode».) ainsi qu'un bandeau gris clair sur les cheveux. Comme tous les sacrieurs, il n'a pas de nez. Son père espérait qu'il choisirait Iop, mais il en fut autrement.


Description psychologique : Il est franc, ne retient pas ses mots, quand il a quelque chose à dire, il ne passe pas par quatres chemins, il est un peu moqueur (surtout avec Jeth ^^). Il n'a rien contre quiconque dans la guilde, sauf Tox', dont il se méfie énormément depuis sa transformation. Il adore le sang, cela lui fait le même effet que l'alcool. Il en est dépendant, un peu comme les vampyres (il a d'ailleurs, à cause de ça, une certaine répulsion pour les vampyres, car il ne comprend pas comment une personne vénérant une divinité autre que sacrieur peut aimer le sang.). Il adore particulièrement le sien, auquel il trouve un goût comparable à nul autre. Bien qu'aimant le sang, il trouve que le bleu azuré est la plus belle couleur sur terre (il évite d'en parler avec Jeth, il se doute que ça lancerait des conversations interminables). Il est amoureux de Felis, mais n'ose pas le lui dire.


Résumé de son histoire : Il est né dans une famille normale, pas riche ni pauvre, dans un coin paumé à l'ouest d'Amakna. Il n'avait toujours pas décidé quel divinité choisir à 11 ans, lorsque son frère, qui avait déjà choisit sram, l'entraina dans l'armurerie de son père. Chacun d'eux pris un dague, son frère maitrisant le combat jusqu'à ce que la douleur fasse perdre la raison à Barbomb. Il manqua de tuer son frère, découvrant du même coup son attirance pour la déesse Sacrieur (au désespoir de ses parents) et son attrait pour le sang. Son choix de voie entraina de nombreuses dispute, et Barbomb pris la fuite de chez lui 2 ans plus tard, à l'age de 13 ans. Il erra pendant environ 2 autres années, devenant paysan puis boulanger, avant de rencontrer Selkis, qui l'aida à se fortifier et à trouver de quoi s'équiper. 3 ans plus tard, il rentrait dans la Milice écarlate.


Dernière édition par Barbomb le Dim 10 Jan - 0:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malagar
Exilé


Nation : Bontarien
Messages : 1250
Age : 26
Conjoint (e) : Gnu...
Localisation : Dans... ''une planque'' *trodark*
Métiers : Maitre Pêcheur - Maitre Poissonnier
Humeur : Méfiant.

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Mar 22 Sep - 13:15

Nom : Lagoras, dit ''De Gaulmes''.
Prénom : Malagar
Surnom(s) : Malus, Le Cyclone
Âge : Mi-vingtaine (estimé à 24-25 ans, environ)
Dieu : Iop
Alignement : Bontarien



Résumé de son histoire :
Malagar est né et a grandi dans le petit village idyllique de Gaulmes, paisible contrée situé auparavant à quelques kilomètres à l'Ouest de Sufokia. Il fut élevé en grandes parties par son arrière-grand-père, un Enutrof dénommé Engor. Au fil des années, les drames apparurent à être nombreux, et beaucoup des autres enfants se moquaient ouvertement de lui, à cause de sa manière d'être et d'agir, quelque peu différent de la coutume Iop traditionnel. Son entrainement, lui, fut pris en charge par un vieillard, du nom d'Adren Haline, un ancien soldat ayant déserté les rangs de l'armée Brâkmarienne, et aspirant à un bonheur tranquille et sans guerre.

Son village a été détruit suite à un assaut contre Gaulmes par une légion Brâkmarienne, chose qui le hante et le hantera pour toujours. Il mena pendant quelques années une vaste organisation de guerriers, avant de finalement raccrocher son blason. En quête de renouveau, il fit donc son entrée dans la Milice Écarlate, accueilli par Azariel lui-même, après quelque rencontres et rapprochements
. Son avenir est encore flou, mais son passé, enterré avec les nombreux morts Gaulmiens, l'est encore plus.


Situation familiale :
Fils de Talgar Lagoras, et de Mariona Frelehl. Son père fut tué lors d'une embuscade dans les Landes de Sidimote, à l'occasion d'une patrouille de routine, tandis que sa mère, Mariona, ayant cédée à la folie, fut tuée dans une frénésie meurtrière de Malagar, alors qu'elle avait tentée de lui arracher l'étincelle de la vie. Il n'en retient d'ailleurs aucun souvenir, sinon quelques images flous. Engor, son arrière-grand-père du côté de Talgar, est la seule famille qui lui reste actuellement. Des rumeurs persistent sur le fait qu'il aurait prit un Sram sous son aile protectrice, mais c'est encore incertain.

Description Physique : Malagar est un véritable colosse, mesurant près de 2.05 mètres, Il dépasse en hauteur la plupart de ses camarades, ainsi qu'en largeur. Ses muscles, de bonne taille, semble sculpté à même une pierre de granite. C'est un guerrier droitier, mais pouvant utiliser de façon imprévisible sa main gauche, ce qui donne une proportion égalitaire, contrairement au épéiste droitier conventionnel, parfois en déséquilibre au niveau musculaire. Ses cheveux, naturellement surélevé à la manière Iop, sont, à l'instar des autres, d'une couleur rouge foncé, vermeille certains diront. Tout ses habits sont d'une couleur grise obscure, ou encore ébène, y comprit sa tunique. Toutefois, sa mâchoire est plutôt légèrement triangulaires, une bouche fine, avec des traits plutôt fins, contraire à son apparence généralement brut.


Description Psychologique
: C'est avant un homme d'honneur, et de fidélité sans borne. Son courage, couplé à tout cela, fera qu'il n'abandonnera jamais un ami derrière lui, malgré une situation sans espoir. Optimiste et confiant, il arrive en général à tirer son épingle du jeu, en tentant le tout pour le tout. Quelque peu extrémiste dans ses pensées, il cherche également à imposer son point de vue sur les détails entourant les personnes, autant dans ses agissements dans ses paroles. S'il doit y avoir un changement, il n'y jamais avec le dos de la cuillère. Il irait jusqu'à tout chamboulé autour de lui pour atteindre ses fins, ce qui fait de lui quelqu'un de pas très reposant en soit, ce qui lui a valu le surnom du Cyclone.

Malgré une certaine lacune intellectuelle propre au Iop, il reste tout du moins plus lucide que la majorité de ses comparses en certaines occasions, grâce au lourd travail éducationnel et épuisant que lui a livré son arrière-grand-père, Engor. Il ne supporte pas que quelqu'un ait une mauvaise image de lui, et fera tout en son possible pour rectifier la donne. L'on pourrait même qualifié ce trait de persévérant, ou borné dans le pire des situations. Il adore taquiner parfois ses amis, mais n'essaie de ne pas trop laisser paraitre un certain côté troubadour et enjoué, le cachant derrière un voile de sérieux, et de stoïcisme. Selon les rumeurs, il serait devenu particulièrement intelligent...

Ses relations avec les autres se limitent généralement à la simple conversation, lui qui est peu enclin à la parole, car réservé il est. En mission, il ne rigole pas, ou presque. Il fait ce qu'il a à faire, point à la ligne. Toutefois, avec la gente féminine, il devient plutôt charmeur et très droit, n'hésitant pas à complimenter ou à flatter à la première occasion venue, mais de façon spontané, généralement. Un côté caché qui lui a valu plusieurs compagnes au fil du temps. Il est très profond dans ses paroles, et est incapable de mentir à une dame si elle lui plait particulièrement. De plus, bien que fermer sur lui-même, il n'a aucun mal à sympathiser avec ses frères d'armes.

Il adore la pêche, ainsi que la poissonnerie, et en parle au quart de tour, et en vante régulièrement les bienfaits auprès de ses amis. Un septique? Un succulent mets préparé de ses grandes main est un argument convainquant, pour lui. Mais il déteste que l'on dénigre sa cuisine, et ressent un profond sentiment d'exaspération envers les nombreux paysans et boulangers, qu'il considère rien de moins que de vulgaires Poissons Kloune. Il apprécie la boisson alcoolisée, en particulier une bonne grosse chopine de bière froide, et une coupe de vin pour les moments plus solitaires, personnels, sérieux.

Toutefois, tout n'est pas très rose. Il est très mystérieux quant à son passé, et certains de ses agissements sont d'une bizarrerie sans nom. Il fait des recherches sur tout et rien, et de nature curieuse, il veut tout savoir ce qui se passe, ce qui n'a pas manqué de menacer l'intégrité de certains. Il est machinal dans ses propos, s'il sent qu'il peut retourner une situation grâce à une phrase, un mot, il n'hésitera à le faire, manipulant au passage les personnes, parfois même ses amis ou ses proches, pour régler un différent, une dispute, ou autre. Et, rarement, il sombre dans un néant subit, guidés par des images de mort, de tragédies, de feu, de sang. La somme des vestiges floues et horrifiants remontent, pour le laisser dans une crise de panique, où il devient totalement coupé de la réalité. Traumatisé, si l'on veut. Rare sont ceux qui l'ont vu dans cette état de faiblesse majeure, où il devint très, très changeant, imprévisible, ce qui fait de lui quelqu'un de particulièrement dangereux.

Situation amoureuse : Il a eu plus de quatre liaisons sérieuses dans sa courte carrière de chevalier. La première fut une Fécatte, tuée par des Koalaks. La deuxième, une Iopette journaliste au Tofu Fou dénommée Elva, qui s'exila dans son village natal. La troisième, tumultueuse, avec Varouschkä Silveria, qui le laissa pour s'enfuir avec un de ses amis quelques jours avant le mariage. Elsie, sa dernière copine, se sera enfuit quelques temps plus tard, ne laissant pas de trace. Il se passa un long moment avant que la flamme revienne sous la forme de Chymes, la Patronne. Ils se marièrent peu après avoir avoué leur flamme à l'un et l'autre.


Autres :
Il affectionne son casque de bois Zoth, malgré son apparente et flagrante laideur, ce qui lui vaut régulièrement des moqueries et des taquineries de ses compagnons. D'ailleurs, personne ne comprend pourquoi il porte une horreur pareille sur la tête, sauf lui-même.
Il a tendance à se reprendre d'une bêtise, en rectifiant fréquemment, ce qui laisse court à des sous-entendus un peu fastidieux.
Il a un compagnon pour le moins étrange : Un crocodaille.


Dernière édition par Malagar le Dim 7 Fév - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanhallen

avatar

Messages : 35
Age : 129
Conjoint (e) : L'Adrénaline
Localisation : Sûrement dans une taverne à profiter des bienfaits d'une serveuse, ou alors en train de massacrer quelqu'un...
Métiers : Alchimiste ( 68 Diplômes ), Paysan ( 67 diplômes ), Boulanger (91 Diplômes )
Humeur : *Slurp* Donne-moi du plaisir et je serai content...

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Sam 26 Sep - 0:44

Nom : Kenthara, d'après ce qu'il sait.
Prénom : Vanhallen Hvelgelmir
Âge : 129 ans
Grade dans la Milice : apprenti
Cercle : 72
Dieu : Rushu
Alignement : Brakmarien
Situation de famille : Seul, sans parents, sans proches, sa seule famille est la Milice.

Particularité(s) : Il a basculé du côté le plus maléfique qui soit très soudainement, alors qu'il n'avait apparemment aucune raison de le faire. Il a aussi des tendances anthropophages.

Description physique :

Sacrieur à la peau très pâle, comme l'albâtre, et des yeux de la même couleur. Il possède de longs cheveux noirs, qu'il refuse de couper, et une jolie coiffe du Koalak. Il ne s'habille qu'avec un pantalon noir en cuir d'on-ne-sait-pas-trop-quoi. Il est bien musclé, mais n'y fait pas très attention, c'est pas son genre de soigner son physique.

Description psychologique :

a la base, Vanhallen est quelqu'un de relativement pacifique. Quand il peut éviter de se battre, il le fait. Ce n'est pas de la peur, juste qu'il trouve stupide de se taper sur la tronche pour régler une histoire, alors qu'une cigarette au pavot et de la liqueur forte balayent généralement les problèmes entre personnes. La stupidité de certains anges le blasant, il a rejoint les rangs de Brakmar. Il est aussi très... calculateur, et son esprit est très vif. Mais il cache tout ça sous un masque très épais de bâtise brute.

Ca, c'était la base. Maintenant, il est peu violent, sauf quand il agit sous les ordres de Rushu, où là il devient carrément sauvage. Son esprit a gagné en vivacité, mais il ne le cache plus, sans le montrer pour autant. Pas du genre à s'afficher, il est devenu relativement taciturne, mais se lance de bon gré dans une discussion très sérieuse concernant la morale, même si de son côté, il passe ses journées à violer les plus basiques et sacrés des principes moraux existants sur le monde des douze. Il est devenu glacial, et ne ressent presque plus aucune émotion.

Résumé de son histoire :

En gros :

Vanhallen est le fils d'une Sacrieuse prostituée et d'un Iop très certainement ivrogne, et Bontarien, vu son héritage. Il a grandi seul, et encore plus lorsque sa mère est morte, lorsqu'il avait à peu près 20 ans. Il a rejoint les rangs de Brakmar juste pour embêter ceux de Bonta, et s'est mis à leur service sans réelle motivation. On lui aurait demandé de tuer ses propres compagnons d'armes qu'il l'aurait fait.
Mais une personne changea sa vie, pendant au moins un petit moment. Hama-Sama, une disciple d'Ecaflip, qui elle aussi était Brakmarienne. Pour la première fois, Vanhallen sut ce que c'était que le désir d'apporter bonheur et protection à quelqu'un. Il l'aimait, et à un point inimaginable. Sauf que... peu de temps plus tard, Hama se fit... sauvagement assassiner, et Vanhallen se retrouva donc de nouveau seul, le dcoeur brisé.

Dans sa jeunesse, il avait déjà fait une bêtise incroyable. Ingurgiter du sang de phénix. Le don de vie éternelle, contre la malédiction de voir le temps passer avec indifférence, de perdre toute sensation sentimentale, toute émotion quant au monde alentour.

Mais là, il avait disjoncté. Il se rendit droit à la Tour de Rushu, où, dans une salle secrète, reposait le Cadran, un objet magique d'une puissance formidable, qui répondait avec la plus totale exactitude aux questions qu'on lui posait. Simplement, ce que Vanhallen ne savait pas, c'est que le Cadran vole une petite partie de l'âme de la personne qui invoque sa puissance à chaque utilisation. Vanhallen l'utilisa un nombre incroyable de fois, et le Cadran qui n'est qu'un intermédiaire par lequel Rushu parle, proposa à Vanhallen de signer un pacte avec Rushu. Vanhallen, dans l'état dans lequel il était, accepta sans savoir vraiment ce que cela signifiait. Il perdit donc la totalité de son âme, et entra au service de l'immonde Rushu. Cependant, plus tard, il apprit exactement ce qu'il avait fait en signant ce pacte. Il s'est résigné à vivre avec ça toute sa vie, n'ayant plus rien à perdre et n'éspérant plus gagner quoi que ce soit. Voici ce qu'est devenu Vanhallen Hvelgelmir Kenthara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calyma
Ancien
avatar

Messages : 1008
Age : 24
Humeur : Assoiffée

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Dim 18 Oct - 9:29

Nom : Inconnu
Prénom : Calyma
Âge : 24 ans
Grade dans la Milice : Apprenti pour le moment.
Cercle : 160
Dieu : Sadida
Alignement : Démone, à la vie, à la mort !
Situation de famille : Famille inconnue, a été abandonnée dès ses premiers jours.

Particularité(s) : Sa pioulette violette la suit partout, et partage les mêmes aspects mentaux que Calyma. Elle l'utilise généralement pour amadouer des proies innocentes, mais parfois dans un rôle purement offensif quand elle est fatiguée. Il a déjà tué 3 personnes, a coup de morsures.. la durée de la mort n'est pour autant pas connue. Une autre des particularité de Calyma est qu'elle est trés attirée par le sang et est constamment à l'affut d'un liquide vermeille un peu trop odorant.

Description physique : Calyma est plutôt grande, elle approche du 1m80.. Elle a une chevelure d'un rose délicieux, sa peau est violettée. Elle n'est pas typique dans l'apparence des sadidas, elle se démarque pour beaucoup de points. Son corps laisse transparaitre des formes plutôt attirantes. Ses yeux bruns et d'où apparait une envie de tuer, peuvent toutefois reffroidir rapidement les hommes trop collants..

Description psychologique : Un besoin vital de sang. Elle est d'une nature sauvage et solitaire, elle est capable de la pire des attrocités comme elle est capable d'être une véritable bonne rencontre. Elle est attirée par l'odeur du sang, et aime tuer des individus, pour se nourrir mais aussi pour le plaisir. Elle n'est cependant pas consciente du fait que ses gestes peuvent être mal pris.

Résumé de son histoire : Calyma est née prématurement, sa mère ne pouvant pas la garder plus longtemps dans son ventre. En effet elle commençait à y faire pousser des arbres. Dès sa naissance, ses parents en étaient dégoutés et sa mère n'eut aucuns remords a la laisser au bord de la forêt de Litneg, où elle lui souhaitait une mort attroce. Le froid était redoutable, l'hivers commençait pourtant seulement. Elle fut adoptée par un groupe de brigands, composés de divers criminels et voleurs recherchés. Elle fut élevé a la dur, comme on dit. Plus les années passaient, plus elle se découvrait une envie de tuer, elle commençait dès l'âge de 3ans par tuer un sanglier, en l'empoisonnant de toute part. Elle ne savait pour autant rien contrôler, c'était seulement son envie froide de tuer qui lui faisait accomplir divers sorts des plus terribles. Elle tua pour la première fois une personne a l'âge de 7-8ans, ce pauvre viel homme se balladait dans les bois a la recherche de champignons trés rares. En voyant la petite fille il fut attirer par elle, pensant qu'elle était perdue.. mais quand il rencontra son regard, son corps se figea. Sans aucune trace de dégout, elle transperça le corps de ce viel homme par des ronces des plus coupantes.. Elle découvra ce jour là une passion dévorante pour le sang autre qu'animal. Le goût et l'odeur du sang reflettait beaucoup la personnalité des individus, ce viel homme était chaleureux et au service de tous, Calyma prit un plaisir immense a dévorer une partie de ses entrailles et a absorber presque la totalité de son sang..
Depuis sa sortie du bois de Litneg, elle a découvert le monde. Elle a rencontré beaucoup de personnes différentes, elle a pris de plus en plus plaisir a tuer, mais elle a aussi découvert une sensation qui la troublait, l'amitié..
Depuis quelques temps elle se sent perdue, et espère trouver des réponses et du soutient au sein de la Milice. Elle est trés instable et tue beaucoup de personnes sur des coups de têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margareth
Vihaïpy
avatar

Messages : 145
Age : 18 ans
Conjoint (e) : Personne
Localisation : A côté de la plaque
Métiers : Tailleur

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 26 Oct - 6:44

Nom : De la Tartiflette
Prénom : Margareth. Comme c'est trop long à prononcer et que c'est snob, elle préfère se faire appeler "Reth".
Âge : 18 ans
Grade dans la Milice : Espionne
Cercle : 134
Dieu : Sram
Alignement : Brâkmarien, Margareth est une fervente de Djaul.
Situation de famille : Son père est à la tête d'un village de la baie de Cania. Elle est en froid avec sa famille.

Particularité(s) : Elle a signé un pacte de sang avec son Tiwabbit Kiafin Charlie, qui a autrefois appartenu à Elva. Elle est cleptomane et est amasseuse (tic qui se caractérise par le désir de garder chaque objet que l'on trouve). Cette facette de sa personnalité a des répercussion très négatives pour sa maison qui est un vrai champ de bataille. Elle porte rarement sa capuche de Sram.

Description physique : Reth mérite bien son surnom de rase-mottes. Elle est bien plus petite que ses compagnons d'armes, ce qui a tendance à l'agacer. Au naturel, les traits de son visage sont assez
fins et son regard est en parfaite harmonie avec le sourire
qu’elle affiche en permanence, un joli minois en résumé, cela dit
lorsque la situation devient tendu et que le combat est nécessaire,
elle prend un air bien plus dur et déterminé contrastant radicalement
avec son expression naturelle. Ce visage est encadré de cheveux roux qui lui arrivent au-dessus de l'épaule. Elle sait qu'elle est plutôt attirante et utilise cet atout dans de nombreuses situations, le vol de kamas entre autres. Malheureusement, elle n'a jamais réussi à séduire l'un des hiboux qui gardent les coffres de banques.
Description psychologique : Il semblerait que son rêve soit d'amasser le plus d'argent au monde et ainsi devenir quelqu'un d'important. Margareth ne recherche qu'argent et renommée. Imbue de sa personne, elle fait savoir à qui veut bien l'entendre qu'elle est jolie, riche, etc. ce qui a bien entendu tendance à énerver certains de ses camarades. Elle est également victime de cleptomanie : à
toutes les personnes riches, ne laissez surtout pas traîner votre
bourse en présence de Margareth. C'est une pickpocket très expérimentée.
Margareth entretient une relation amour-haine avec les patates. Cette relation est indéfinissable, elle hait les pommes de terre mais si la Terre en était dépourvue, ce serait l'une des premières personnes à en être profondément attristée. Elle ne supporte pas les personnes qui font étalage de leur vie et peut se révéler "chiante" très souvent.

Résumé de son histoire : Reth est native du village de Beurk, dans la baie de Cania.Ses parents la considéraient comme inférieure à sa soeur cadette et cela a laissé une trace, indélébile surement, dans son caractère. Suite à de profonds désaccords avec sa famille, elle partit à l'aventure à un âge assez jeune. Placée sous le gouvernement d'Oto Mustam, elle se révéla être une guerrière très douée et devint disciple de Brumaire (son dieu étant celui de la fourberie, elle y était prédestinée) et prône les mêmes valeurs que celui-ci.
Margareth intégra la Milice Ecarlate à l'âge de dix-sept ans. Là, elle y rencontra Abeipik avec qui elle se maria. Malheureusement, ce dernier dût partir dans des circonstances mystérieuses, Margareth en souffrit beaucoup - mais ne le laissa pas paraître. Elle grimpa très vite en cercles, et parvint à atteindre un niveau de puissance convenable. Elle ressent en ce moment une lassitude vis-à-vis du combat, et ne sait pas tellement quelle est la voie à prendre désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmera
Milicienne
avatar

Messages : 76
Age : 19 ans

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Jeu 5 Nov - 7:51

Nom: Amnell

Prénom: Asmera

Age: 19 ans

Grade dans la Milice: Espionne

Cercle: 53

Dieu: Sram le fourbe

Alignement: Brakmarien à la vie, à la mort !

Situation de famille: A de nombreux frères et sœurs qu'elle n'a pas revu depuis longtemps vu que sa famille habite dans un lieu très éloigné de là où elle vit actuellement. Une cousine Da-Rah, arrivé depuis peu sur les terres d'Amakna.

Particularité: Elle possède une marque en forme de spirale près du nombril. Elle n'a jamais su d'où sa venait, mais elle trouve que ça fait jolie.
Elle aime la solitude. Il lui arrive aussi de ne pas parler pendant des jours. Elle a aussi une faiblesse pour le rouge sombre qui mets bien en valeur ses formes qu'elle essaye de préserver au mieux.

Description physique: Cheveux mi-long effilés d'un brun très foncé. De grands yeux verts qui savent aussi bien être doux que très durs si nécessaire. Son visage lui, suit l'expression de ses yeux. Il sait aussi bien rester de marbre, qu'être agressif, triste, ou agréable. Ni mince, ni grosse, elle sait garder une taille raisonnable car elle pense qu'être trop maigre nuirait à sa robustesse. Malgré tout, son entrainement quotidien la maintien dans une forme constante et lui donne une musculature tout aussi raisonnable pour une jeune femme de son âge.
Enfin, le fait d'être constamment en vadrouille lui donne un teint halé toute l'année.
Agile et gracieuse en toute occasion même les plus improbables.


Description psychologique: Elle sait très bien être agréable, bien élevé, aimante et une aide pour toute personne qui en a besoin que méchante, dure, sans cœur si besoin.
Très rêveuse, il lui arrive de ne pasparler pendant des jours. Quand elle reste dans un tel mutisme c'est que quelque chose la tracasse, ce qui arrive relativement souvent. En effet, elle est très soucieuse de tout, survolté ce qui cache assez bien son stress constant pour tout. Pourtant, à certaines occasion, elle sait rester calme parfois même un peu molle. Quand quelque chose ne la touche pas elle sait rester impassible, dure, hautaine, grave mais elle peut tout aussi bien montrer sa bonne humeur, sa joie de vivre et son entrain, ce qui reste somme toute, assez rare.

Résumé de son histoire: Asmera a vécu dans un repaire de bandit depuis sa naissance. Malgré tout, elle eu des parents aimants, des amis et des frères et sœurs tous bien plus grand qu'elle. Les membres de ce repaire ont toujours été gentils avec elle et l'aimait comme si elle était la fille de tous. Puis, sa mère mourut et tout changea.
La tristesse l'envahit. Son cœur devint dur. Son âme devint noir. Elle se donna corps et âme pour le dieu Sram et devint Brakmarienne. Désormais, tel serait le chemin pour lequel elle vouerait sa vie.
Elle eut beaucoup d'ennemies mais coupa aussi beaucoup de gorges.
Finalement, elle disparut du jour au lendemain, découvrant le monde et s'arrêtant pour un bon moment à la taverne du poney qui tousse où elle a réappris la joie de vivre et s'est refait des amis en attendant que la vie la porte ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stazya
Pilier de Taverne
avatar

Messages : 142
Age : la vingtaine
Conjoint (e) : un souvenir
Localisation : enfermée dans son propre corps

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Jeu 5 Nov - 14:00

Nom : Préfère le taire
Prénom : Stazya
Âge : 22 ans
Grade dans la Milice : Éleveuse de bestiaux
Cercle : 101
Dieu : Osamodas
Alignement : Brakmarienne
Situation de famille : Sa seule véritable famille est la milice, et sa soeur d'adoption Lizyerra.

Particularité(s) :
Elle ne supporte pas d'être enfermée entre quatre murs. Elle préfère être en pleine nature. C'est pour cette raison que sa chambre à la Taverne reste la plupart du temps vide. Elle s'est installée récemment dans l'arbre Hackam, au dessus de la maison d'une amie. Elle dort quand même de temps en temps avec les autres miliciens, lorsque le temps ne lui permet pas de dormir dehors. Bien sûr, elle attendra d'être tombée malade avant de se décider à rejoindre ces murs froids et sans vie.

Description physique :
Stazya est plutôt mince, avec un popotin bien rebondit, et une poitrine moyenne mise en valeur sous sa tunique. Elle est assez petite, 1m60 environ, et ne doit pas peser plus de 55 kilos. Sa peau est très claire, d’un rose extrêmement pâle, en contraste avec ses cheveux d’un noir profondément sombre. Cheveux qu'elle a d'ailleurs toujours en bataille car se coiffer est une chose bien trop futile. Les traits fins de son visage mettent en valeur de grands yeux marron très expressifs.

Description psychologique :

Elle est naïve, et ne supporte pas les conflits avec ses proches. Très à fleur de peau, elle pleure souvent pour pas grand chose. Elle préférera parfois s'effacer plutôt que de mettre en colère quelqu'un. Elle a même déjà été prête à se faire passer pour poutch pour calmer la colère d'une amie.
Elle a, au fil du temps, nouée une certaine amitié avec l'alcool. Au départ pour alléger les souffrances dues aux blessures du combat, puis parce qu'elle s'est rendu compte que ça l'aidait également à oublier un peu ses blessures morales, ses craintes, et récemment à ne plus penser à ses origines. Elle a une bonne résistance à l'alcool, du moins elle n'a pas l'air éméchée alors qu'elle l'est. Elle continue de fouetter droit même avec plusieurs dizaines de choppes dans l'estomac.

Résumé de son histoire :

Stazya a pendant longtemps été une guerrière solitaire. Elle a combattu pour survivre depuis sa naissance. Elle n'a jamais su pourquoi son peuple l’avait abandonné, ni pourquoi certains anciens l’appelaient "la maudite". Elle a vécu de sombres jours, la tristesse, le déchirement, la déception, la solitude. Mais également des jours heureux, ponctués de belles rencontres.

Elle a passée sa petite enfance principalement avec les bouftous. Dont son plus fidèle compagnon : Bouboule. Elle fut recueillie à l'adolescence par un guerrier Feca qui devint son maître d'armes. Elle se prit d'amitié pour la fille de cet homme : Lizyerra. Cette jeune Osamodette était très caractérielle et pleine de vie. Elle lui rappelait sans doute la jeune fille qu'elle avait été. Lorsqu'il s'en alla, sans donner d'explication, c'est le coeur de Stazya qui s'effondra. Elle était éperdument amoureuse de lui. Elle décida donc de partir de son côté, continuer sa vie solitaire et pleine de batailles, laissant Lizyerra et sa mère derrière elle. Peu de temps après, lorsqu'elle fit la connaissance des miliciens, de la Milice Ecarlate, une nouvelle vie a commencé. Elle a redécouvert la notion de famille.

Tout ce bonheur a fait ressurgir des craintes que que l'Osamodette pensait avoir oubliées. Le jour, elle ne laisse rien entrevoir, mais la nuit, alors que le calme revient, son passé ressurgit sous formes d’images monstrueuses qui hantent son esprit. Son passé est la clé de ces cauchemars.

A la recherche d'un amour perdu, quelqu'un l'a aiguillé sur tout autre chose. Zakhar. Ce nom lui était familier, mais elle n'en avait aucun souvenir. Du moins, jusqu'à ce qu'une Sadidette adepte de potions et de sortilège vaudou parvienne à fouiller son esprit. Sa mémoire retrouvée, et apparemment la mémoire de son aïeule également, elle n'en parla à personne. La crainte d'être montrée du doigt, d'être chassée, ou peut être simplement la peur d'être comme lui, comme son père. Zakhar était vil, cruel, et traître. Il avait de grands pouvoirs, liés au feu, et c'est pour cette raison que Stazya s'éloigna de cet élément. Pour avoir le moins de chance possible de lui ressembler.


Dernière édition par Stazya le Sam 28 Nov - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babalu
Poilophobe
avatar

Messages : 60
Age : 24
Localisation : A travers Amakna
Métiers : Maître paysan Chasseur 54 Boucher 42

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Ven 27 Nov - 8:42

Nom : Le Bricoleur
Prénom : Babalu
Âge : 24 ans
Né le : Inconnue (probablement…bon disons le 14 Joullier 615)
Grade dans la Milice : Assassin
Cercle : 140
Dieu : Sacrieur
Alignement : Bontarien
Situation de famille : Orphelin, père d’un enfant (Booba), fiancé à…

Particularité(s) : Cicatrice sur le flan gauche, date de son combat contre Morbidon.

Description physique : Comme un sacrieur peut être habituellement; il est grand, ni trop musclé, ni trop peu. Il se distingue quand même par ses cheveux d'argent qui n’ont de cesse de pousser (actuellement vers le milieu du dos). A l’habitude de porter des gêtas en plus de son pantalon de sacrieur. Il peut parfois être mode et tenter d’autres tenues (comme sont ensemble gris brouillard ou encore même son pyjama bleu wabbit). Autre fait important; déteste les poils. Il ne portera jamais de barbe et se rase les jambes, aisselles et torse, avec le nouveau « bwork series 15 lames » tm. Pour ses parties intimes ? Rien n’a encore été révélé...

Description psychologique : Tourmenté par les affres de la vengeance il a par le passé été psychologiquement instable. Toujours souriant et même un peu bébête devant les autres, c’est un esprit machiavélique et tortueux qui sévissait dans l’ombre. Aujourd’hui débarrassé de ses ennemis il regrette néanmoins les personnes qu’il a impliquées dans sa vengeance. Maintenant l’esprit tranquille et serein sa vraie personnalité peut se révéler. Jeune homme gentil et à l’écoute des autres il peut aussi se fâcher façon sacrieur…en gros rien n’a changé quoi.

Résumé de son histoire : Il a longtemps été hanté par les fantômes de son passé, et plus particulièrement les cinq chevalier : Ténèbre, Feuille, Goutte, Nuage et Flamme. Il a réussi à accomplir sa vengeance (voir Babalu’s Life; Secret files). Il a impliqué plusieurs personnes dans son projet, dont notamment Panae la Chachate Rousse, mais aussi le défunt Morbidon. Il a pu partir très loin pour sa confrontation finale avec Ténèbre, et aussi rencontrer son fils Booba. Mais de retour, sans cesse tourmenté par ses actions, il a du partir de nouveau. Sur le continent de Raval il a pendant quelques mois travaillé au Brik’a Brok de Nakachy, un magasin de lingerie fine, et accessoirement de cartes à jouer. Mais il est aujourd’hui de retour, et commence une nouvelle vie calme…quoique……
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid-Spirit
Cyber-Féca
avatar

Messages : 1619
Age : 18
Conjoint (e) : Pas intéressé
Localisation : Dans un coin tranquille pour dormir
Métiers : Un peu tout, surtout la sieste.
Humeur : Fatigué

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Sam 28 Nov - 0:41

Nom: Spirit
Prénom: Kid
Âge: 21 ans
Grade dans la Milice: Assassin
Cercle: 105
Déesse: Féca
Alignement: Bontarien
Situation de famille: Un père adoptif (Spirit), et un cousin, Ranulf. Ses véritables parents sont encore inconnus.

Particularités: Son nom est en fait le prénom de son père. D'un naturel un peu voyeur, il aime bien observer les jeune Miliciennes sous la douche... Il préfère se faire appeler Kid plutôt que Kid-Spirit. Il serait sois-disant atteint de schizophrénie avec ses cheveux. Son bras droit est en métal.

Description physique: Ce disciple de Féca pourrait sembler plus ou moins banal, de loin. Il mesure 1m74. Sa musculature n'est pas très développé, et il est bien loin d'être un musclor. Il se rapprocherait plus de l'anorexie. Il a de petits yeux verts foncés, mais on voit plus souvent ses cernes, car rares sont les jours où il n'en a pas. Son visage est de forme complètement banal, mes ses joues semblent plutôt creuses. Son nez n'est pas bien grand, de même que ses oreilles. Il a les cheveux châtains qui lui arrivent jusqu'à la nuque. Il a d'ailleurs souvent d'énormes épis, car il n'aime pas se coiffer. Depuis peu, on peut observer au niveau de sa gorge un petit trou. Il a désormais, à la place de son bras droit, un bras de métal.

Description de l'habillement: Il aime à porter des tenues plutôt décontractés, quand le temps le permet. Une petite tunique à manche courte et un pantalon lui suffise souvent. Les couleurs changent selon les saisons. Il porte une ceinture sur laquelle est accroché un petit sac contenant diverses potions ainsi que deux dagues. Quand il part en voyage plus long, il prend un sac à dos vert, dans lequel est rangé toutes sortes d'ustensiles. Depuis quelques temps, il porte un col remonté pour cacher son trou et une cape rouge sur tout le côté droit. Il a à sa main gauche un petit anneau objijevan nommé Tik.

Description psychologique: Kid est sans doute le Féca le plus avare qui existe. Il est capable de tout pour garder ses précieux kamas. C'est aussi un voyeur, qui sait profiter de sa jeunesse pour aller observer les quelques demoiselles qui passeraient par là. Se croyant un véritable charmeur, il n'hésitera pas à se lancer dans l'aventure avec ces dames. Même si il est d'un naturel enjoué et loufoque, il sait parfaitement être sérieux et est capable de garder son sang-froid quand la situation le nécessite. Il est également extrêmement intelligent et dispose d'un immense savoir sur tout le monde des Douzes et son histoire. Grand protecteur, il n'aime pas tuer, et la mort le répugne au plus haut point. Il pense être envoyé au sein de la Milice pour tempérer les instincts de tueur de ces coéquipiers. Il est fidèle à la Milice et fera tout pour tenir son serment, celui de protéger les Miliciens, et en particulier Chymes, qu'il affectionne énormément.

Résumé de son histoire: Kid fut trouvé alors qu'il devait avoir à peine 1 an dans un Abraknyde, par un vieil Enutrof nommé Spirit. Croyant à un don de son Dieu, il le prit avec lui et décida de l'éduquer. Très tôt, le jeune Féca fut attiré par l'alchimie et toutes ces potions. Son père adoptif décida alors de lui apprendre le peu de choses qu'il savait à ce sujet. Ranulf, le cousin de Kid, qui était également plus vieux que lui, apprit très tôt au garçon l'art du combat. Mais il se rendit vite compte que son cousin n'était pas fait pour ça, et qu'il était en quelque sorte traumatisé par la mort.

Plusieurs années après, Kid décida de partir de chez lui. Il alla d'abord s'entraîner à Incarnam, où il fit la connaissance de Babalu, disciple de Sacrieur. Après plusieurs aventures, il se fixa un objectif: pouvoir un jour dépasser l'illustre Otomaï, alchimiste de talent renommé dans tout le monde des Douzes. Pour ça, il travailla dur à la confection de potions en tout genre.

Encore plus tard, il entendit parler via son ami Babalu de la Milice Ecarlate. Une guilde de tueurs. Des vrais. Kid était toujours aussi répugné par la mort, mais il sentait qu'une force irrésistible l'attirait vers eux. Il se rendra compte plus tard que c'était en fait pour tempérer les ardeurs destructrices des Miliciens, qui devinrent les personnes en qui il a le plus confiance.


Dernière édition par Kid-Spirit le Mer 7 Juil - 23:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wohptinssa Faymalh
Milicien
avatar

Messages : 349
Age : 32
Conjoint (e) : Sphere Swallow
Localisation : Port de Madrestam
Métiers : Tourmenteur, Espion.
Humeur : A bout.

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Mar 1 Déc - 0:14

Prénom : Wohptinssa
Nom : Faymalh
Age : 25-30 ans à première vue, mais il serait plus âgé.
Voie : Sacrieur (réformiste)
Alignement : Variable (il change par intérêt).


Résumé de son histoire :

Wohptinssa n'a pas pour habitude de causer à propos de ses origines. C'est même un sujet qu'il a tendance à éclipser dès qu'on tente de lui poser des questions dessus. A part le fait qu'il ait été marin et qu'il ait sauvé et élevé Jeth, on ne sait pas grand chose de lui.


Description Physique :

(Parce qu'une image vaut mieux qu'un long discours, voilà à quoi il ressemble =>
Spoiler:
 
)

Wohptinssa est grand. Detail qui n'en est pas un dans son cas, puisqu'il dépasse la majeure partie de ses confrères Sacrieurs de quelques centimètres. Un ample pantalon décoré de fourrure blanche lui donne l'air imposant, mais alors qu'il se déplace, c'est d'un pas assuré, mais léger : il s'avance sans crainte, sans pour autant avoir besoin d'intimider. Il est simplement lui-même, sans faux-semblants : un individu dénué de peur. Chacun de ses gestes semble avoir été mûrement réfléchi, comme si le moindre mouvement du petit doigt faisait partie d'une chorégraphie compliquée.
Malgré ce que quelques préjugés hatifs pourraient laisser croire, Wohptinssa n'a rien d'un grand efféminé maigrichon : il est plutôt bien bati, le corps musclé sans excès, mais assez pour montrer qu'il n'a rien d'un individu peu enclin à se battre, malgré ce qu'il dit lui-même.

Sa peau est brune, un trait héréditaire qu'il tient de son père.
Ses oreilles sont tombantes, il y accroche généralement des anneaux. Les anneaux qui décorent le corps de Jeth sont d'ailleurs la manifestation de sa lubie des piercings : en effet, il adore l'esthétique donnée par ce genre de modifications corporelles. On peut régulièrement le voir la peau percée d'aiguilles en tout genres, le plus souvent au niveau des bras, des mamelons et des épaules. Il possède un anneau d'or au nombril qu'il garde en permanence.

A ses bras sont fixés de lourds bracelets de métal, cloutés. Les pointes sont tournées vers l'interieur, ce qui garantit qu'on ne peut retirer ces anneaux sans mutiler horriblement les mains et poignets de Wohptinssa. Ils sont prolongés par des lanières de cuir de mulou, et terminés par de la fourrure blanche, la même que celle qui orne son pantalon.
Ses pieds sont chaussés de bottes massives, coquées, cloutées, bref, le genre de pompes bien pratiques pour broyer de la viande (on pourrait limite se demander comment il arrive à être discret avec).

Il a les yeux maquillés, entourés de pigment noir, faisant ressortir ses yeux vides, étroits, son regard perçant.
C'est un bel homme, selon les critères de beauté Sacrieur et Iop, du moins -car pour d'autres il peut être difficile d'admettre qu'un individu sans nez puisse être beau-. Il en est conscient, et en joue souvent, un brin narcissique.
Il fait partie de ces gens qui ne peuvent pas sourire sincèrement; chacun de ses rictus paraîssant à chaque fois chargé de sournoiserie.
La chose qu'on tend à remarquer le plus chez lui, c'est sa chevelure : ses cheveux bruns, vaguement hirsutes, viennent encadrer son visage et tomber en cascade dans son dos. Trop indisciplinés pour lui donner seulement l'air efféminé, ils lui confèrent un petit côté bestial, sauvage (ou juste David Bowiesque). Il arbore le plus généralement une coiffe de tissu, du même genre que celle de Jeth, qui lui sert plus ou moins à "tenir ses cheveux tranquilles".

Il a une voix basse et parle lentement. Il lui arrive fréquemment de parler si bas qu'il semble presque murmurer. Lorsqu'elle s'élève, sa voix est toujours d'une douceur troublante, comme un souffle envoutant, une mélodie hypnotique.

Il est discret et se déplace sans un bruit. Ses capacités en tant que combattant au corps à corps restent un mystère, mais il n'a rien à prouver en matière de rapidité et d'agilité.


Description Psychologique :

Wohptinssa est un individu qui surprend souvent au premier abord. Sa voix basse et douce, ses gestes maniérés, lui confèrent une sensualité peu habituelle pour un adepte de Sacrieur. Il n'a a priori rien du Berserker ou du bouclier humain, même les habituelles balafres propres aux siens ne figurent pas sur son corps, comme s'il se battait peu, ou évitait de se prendre des coups.
Pourtant, il ne pourrait admettre le contraire, la douleur le grise. Mais c'est celle des autres qui est, à ses yeux, la plus jouissive.
Il se présente comme réformiste, adhérant au culte de la déesse Sacrieur, mais à sa manière. Pour lui, faire souffrir les autres est aussi une façon de l'honorer, plus encore que de s'infliger des mutilations à soi-même.

Il fait très attention à son apparence, pouvant passer un temps fou à entretenir ses cheveux ou à s'habiller.
Sous cette apparente superficialité se cache un individu manipulateur, égoïse et profondément cruel. Calculateur, analyste, il sait se montrer inflexible, et afficher en toute circonstance l'air maître de soi. Ne montrer aucune faiblesse, ne pas baisser sa garde, ou l'ennemi saura s'en servir. Il y arrive quasiment pour tout, capable d'endurer railleries et coups sans perdre le sourire. Le genre à sortir d'une flaque de boue avec l'air impassible, se contentant de remettre ses cheveux en ordre. Ce tempérament, son côté "intouchable" le rendent particulièrement agaçant pour beaucoup de gens, qui tentent desespérément de l'énerver ou de lui faire perdre son sourire.
La seule chose qu'il a du mal à maîtriser, c'est son côté possessif, sa jalousie presque maladive lorsqu'on touche à certaines choses.

Pourtant, c'est quelqu'un d'assez sociable, qui s'interesse assez facilement, et qui est même prompt à apprécier la compagnie d'autres personnes. Il aime discuter, débattre et observer.
Il manque cependant cruellement d'empathie, et s'il simule très bien la compassion, la colère, la tristesse ou la joie, il n'en éprouve quasiment jamais. Il a en permanence l'impression de regarder les choses à travers une vitre, comme s'il y avait constamment une distance entre lui et les autres, ce qui fait qu'il n'est pas touché par le ressentit d'autrui. Sa cruauté vient probablement de son incapacité à ressentir ce que les autres éprouvent, il comprend les choses à la manière de quelqu'un qui aurait tout appris en lisant, et jamais en "pratiquant". En ce sens, on ne peut pas dire qu'il soit un homme heureux. Pour peu qu'on puisse réussir à briser son masque d'indifférence et de sadisme, on découvrirait un visage uniquement fait de tristesse et de lassitude.

En matière de douleur, il serait comparable à un artiste, d'un point de vue Sacrieur. Il connait moultes manières d'infliger des souffrances à un être vivant, et n'a pas la moindre scrupule à s'en servir. Il ne se considère pas pour autant comme quelqu'un de mauvais : pour lui, torturer un individu est semblable au fait de peindre une toile, c'est une façon d'exprimer sa créativité, de se distraire.
Il n'a que peu, voire pas du tout, de considération pour la vie des autres.
Il a pour conviction qu'un être humain peut être façonné à loisir si l'on sait s'y prendre, au même titre qu'un vulgaire animal domestique.

Il est gaize et ne s'en cache pas. C'est un débauché qui, à l'entendre, semble avoir eu des aventures avec la moitié des hommes du monde des Douze (consentants ou non). Celà lui a vallu le surnom de "Baron de Sidimote" (allez savoir pourquoi).
Il a l'humour un brin grivois et aime la séduction.
En général, il a d'assez bon rapports avec les femmes, hormis les vieilles. Pour une raison obscure, il semble être profondément insupporté par les vieilles femmes.

Pour lui, la fin justifie les moyens. S'il considère que briser les rotules de votre petit neuveu de dix ans est un bon moyen de vous faire rembourser les dix kamas que vous lui devez, attendez vous à ce qu'il le fasse.

Wohptinssa refuse toute consommation de drogue ou d'alcool, car il ne supporte pas l'idée de perdre le contrôle de soi. Il est bon de noter que ça ne l'empêche pas de droguer ou empoisonner les autres.


Style de combat :
Son affinité avec l'eau comme élément étant plutôt commune, il a tenu à se spécialiser dans une branche peu courante de cette arcane, la maîtrise de la glace. Ce choix s'explique par ses liens avec Brumaire, dont il est adepte.
Il n'a pas pour coutume d'user d'armes classiques. Il utilise généralement des aiguilles pour paralyser ses victimes, voire même pour tuer si besoin est.
Bien qu'il ait la stature de quelqu'un d'habitué aux combats, il ne frappe pour ainsi dire jamais, préfèrant toucher simplement des points vitaux pour neutraliser un adversaire que d'user directement de violence.
Il a des notions d'hypnose.


Métiers :

Wohptinssa est bucheron et couturier. Spécialisé dans l'art de coudre yeux et lèvres, mais il sera aisément capable de vous rapiécer vos chaussettes si vous le lui demandiez assez aimablement.
En outre, il est aussi tourmenteur, connu dans certains milieux pour être quelqu'un d'infaillible lorsqu'il s'agit de soutirer des aveux ou des informations confidentielles à un prisonnier.


Autres :
Son lien avec Jeth n'est pas très clair. Beaucoup de choses laissent penser qu'ils sont amants, mais Jeth ne dit jamais rien à ce sujet, et l'ignorance affligeante de ce dernier concernant les choses de la vie peut laisser croire qu'il n'a comme seule compagne que sa main droite. Wohptinssa aurait une liaison avec une personnalité connue de Brakmâr.

Il possède une grande maison au port de Madrestam, ainsi que beaucoup d'argent.

S'il ne semble n'utiliser que ses aiguilles, il possède néanmoins tout un attirail d'outils de "travail" dans sa demeure, allant de la vierge de fer à la masse cloutée.


Armes :
Outre une dizaine d'aiguilles qu'il trimballe en permanence avec lui, et qui n'ont rien de particulier, banales tiges de métal, Wohptinssa en possède trois qui sont des artefacts magiques puissants.
Nommées Râkhshasa, Viddharta et Agharta, ces trois aiguilles, longues d'une quinzaine de centimètres chacune, possèderaient la particularité de pouvoir transpercer toute chose. Elles sont glaciales au toucher. Leur provenance est un mystère qu'il se plait à entretenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appah Timore
Milicien
avatar

Messages : 117
Age : 26 ans
Conjoint (e) : Shus
Localisation : Brâkmar
Métiers : Bûcheron occasionnel, assassin pour le temps libre
Humeur : Au bord du gouffre

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Dim 13 Déc - 4:45

Nom : Timore
Prénom : Appah
Surnoms : Pappah (Shus), Ap’ (Tim)
Âge : 26 ans
Grade dans la Milice : Banni
Cercle : 42
Disciple de : La Déesse Sacrieur.
Alignement : Brâkmarien

Famille :
Appah est issu d’une longue lignée de Sacrieurs, famille fanatique qui sacrifia ses membres à la cause brâkmarienne. Il n’a quasiment pas connu son père, Jeff-Raapë Timore, mort dans une altercation contre des Bontariens. Il a donc été élevé par sa mère, Tygrifette Timore, une femme omnipotente et dominatrice, à son tour décédée il y a quatre ans. Il lui reste un petit frère, Tim Timore, qu’il se plait à maltraiter, ce dernier n’ayant jamais manifesté d’attirance et de talent pour la voie des Sacrieurs. Il semble qu’ils soient les derniers de leur famille, qui a connu un rapide déclin.

Résumé de son histoire :
Né dans un petit village des Landes de Sidimote, Appah arriva dans la famille Timore à l’heure de sa décadence. Les derniers membres du clan tentaient alors de restaurer son ancienne grandeur en enseignant le dévouement absolu au combat et à la souffrance à leurs enfants. Cette radicalisation n’aboutit qu’à des morts plus nombreuses, dont celle de son père, Jeff-Raapë, qui suivit la naissance de son frère Tim.
Le village de leur enfance était misérable, et leur position parmi sa population plus précaire encore. On racontait que les descendants de ce lignage étaient fous, qu’ils pratiquaient des mariages consanguins et que leur dernier rejeton était un dégénéré ; et pour ce qui est de Tygrifette, la mère d’Appah, ces racontars touchaient de près la vérité. Tyrannique et manipulatrice, elle lui enseigna la Force comme valeur absolue, et le combat, la souffrance et le sang comme seule manière de vivre. Cette femme imprima son influence sur Appah, bien davantage que sur Tim, et il semble que sa mort soit la seule raison qui ait poussé Appah à quitter son village natal, à l’âge de 22 ans. Personne à part lui ne sait exactement quelles en furent les circonstances, mais c’est à partir de ce moment qu’il commença à tuer, proches comme inconnus.
Il semble qu’il ait habité quelques temps à Brâkmar, cité pour laquelle il a une affection particulière, avant d’entamer une errance parsemée de cadavres.
Sa rencontre avec Shus puis Jeth et Wohptinssa a marqué un tournant dans sa vie. Presque malgré lui, il a finit par s'attacher au Iop alchimiste et à son unique ami Sacrieur. Pris entre son besoin de meurtre et sa peur de perdre des personnes chères, il a d'abord tenté de s'éloigner et de détruire les sentiments qui naissaient en lui. La découverte de Wohptinssa fut éprouvante pour lui: se retrouver en position de victime par rapport à une personne au sadisme au moins égal au sien... Appah a eut l'impression de se voir de l'extérieur, et depuis ce moment, n'a plus pu nier la souffrance des autres, ni sa culpabilité passée. Dans une tentative pour se racheter, il a pris Jeth sous son aile, décidé à l'arracher à l'influence écrasante de Wohptinssa.
C'est au cours de cette période qu'il a rejoint les rangs de la Milice Ecarlate, espérant trouver une certaine normalité au sein d'un groupe constitué de tueurs.
Le taudis qu'il habitait occasionnellement à Brâkmar lui a longtemps servi de maison, ainsi qu'à Shus, qui résidait là de façon quasi permanente, et pas mal de monde, Appah ne tenant pas compte du manque d'espace. Jeth logeait ainsi là depuis qu'il avait quitté la maison de Woh, jusqu'à son départ avec Pierre-Edward. Quelques autres personnes passaient occasionnellement, qui ayant son tapis attribué, qui son coin entre les tonneaux...
Appah a connu une mauvaise passe, rongé par son besoin incessant de drogue. Il venait souvent voir Chymes à la Taverne, davantage pour parler que dans l'espoir de trouver une solution, considérant la Patronne comme une amie depuis qu'elle lui avait sauvé la vie.
Comme il tentait de se sevrer, des symptômes inquiétants commencèrent à apparaître: incapable de dormir ou de garder la nourriture, Appah s'est mis à tousser et à cracher du sang. Cela est dû à une drogue nommée Amaris, qui est employée par la mafia Brâkmarienne Drosera pour empoisonner et maintenir des gens à sa merci. Il semble qu'Appah ait travaillé pour eux par le passé et que son addiction à la drogue vienne de là.



Description physique :
Appah considère qu’il a les cheveux bordeaux, mais un observateur avisé ne pourrait que les qualifier de rose sombre, affirmation qu’Appah lui ferait promptement ravaler en lui démontrant la ressemblance entre la couleur des cheveux et le rouge de son sang. Celle de ses yeux mettra tout le monde d’accord, ils sont d’un bleu légèrement délavé.
La première chose qu’on remarque chez Appah, c’est sa maigreur, à la limite de l’anorexie, qui doit surement beaucoup à sa consommation abusive de produits illicites. En sacrieur qui se respecte, il se promène en toutes circonstances torse nu, et arbore fièrement cicatrices diverses, marques de ses combats et de ses automutilations. Sa peau est d’une couleur miel, marbrée de blanc là où les coups trop nombreux se sont entrecroisés, ce qui lui donne un teint plutôt malsain. Sa coiffure est formée d’une natte épaisse qui part de la racine des cheveux et s’arrête sur sa nuque, et de deux fines mèches devant ses oreilles.
Une protection de cuir sur les hanches, un sarouel usé, des genouillères ornées de pics, une paire de bottes, une large lame rouillée sans garde, un ballot passé en travers de l’épaule : c’est en tout et pour tout l’équipement d’Appah. Il a plus l’allure du vagabond que de l’aventurier, et plus l’air du rôdeur que du vagabond.
Malgré son absence de tatouages, nul ne doutera en l’observant de son allégeance au culte de Sacrieur. Ses « piercings » sont en effet placés de façon plutôt originale : trois anneaux de chaque côté, s’enfoncent dans ses dentelés ; les muscles, situés sous l’aisselle, qui enserrent la cage thoracique. D’autres décorent ses mains, plantés entre le pouce et l’index. Leur implantation rend ces ornements gênants, et par-dessus tout, douloureux, ce qui est leur but premier. Appah les porte pour pouvoir se faire mal lui-même sans trop s’abimer. C’est Wohptinssa, en spécialiste, qui les lui a mis à sa demande, ce qu’il regrette à posteriori, n’aimant l’idée de porter quoi que ce soit venant de lui.
Le plus marquant dans sa physionomie reste sans doute les vis qu’il a dans les joues, qui comblent des plaies situées de chaque côté de la bouche. Il les fixe avec des boulons pour éviter qu’elles raclent trop contre ses dents déjà usées et se plait à les faire tourner pour raviver la douleur.
Ce physique, plutôt inquiétant, est néanmoins contredit par l’attitude d’Appah. Son comportement est tout sauf ténébreux. Il sourit souvent, son visage est des plus expressifs et ses gestes exubérants. Il ne tient pas en place et prend parfois, à son insu, des postures efféminées. A l'opposé, il tente souvent d'intimider malgré sa carrure peu impressionnante.


Description psychologique :

Une des choses qui détermine le plus le comportement d’Appah est son rapport à la douleur. Rien n’a plus de valeur à ses yeux que le combat. Issu d’une famille de guerriers, il a appris à admirer et rechercher la force par-dessus tout. Affrontement : le sang des deux parts jaillit et se mêle, l’adrénaline augmente la jouissance, danse avec la mort. Rien n’égale cette épreuve où il inflige la souffrance autant qu’il la reçoit, et dont l’enjeu est la survie.
Il a donc longtemps recherché des personnes puissantes pour s'efforcer de les tuer. Ce jeu occupait l’essentiel de son existence, plutôt vide depuis qu'il s'interdit le meurtre gratuit. Appah a du mal à établir des relations en dehors des rapport de domination issu d’une victoire ou d’une défaite, ou de simples aventures charnelles. Il partage les gens entre ceux qui sont particulièrement forts, et qu’il voudrait attaquer, ceux qui sont particulièrement faibles et qu’il aime tourmenter, et tous ceux qui se situent entre les deux qu’il se contente traditionnellement d’ignorer.
Appah est généralement très démonstratif en ce qui concerne ses émotions, et se comportant comme un gamin. Il s’enthousiasme facilement, se fâche tout aussi vite, et boude. Cela ne l’empêche pas de faire preuve de sadisme avec la même insouciance. Sa méchanceté n’est souvent qu’une façon de s’occuper et de repousser l’ennui. Lunatique, sûr de lui, buté, il n’est pas particulièrement vif et tend à agir d’abord et penser après. S’il se montre manipulateur, c’est de façon occasionnelle, lorsqu’il désire quelque chose. Penser à long terme ou se mettre à la place des autres n’est dans ses habitudes.
Il a pourtant des moments de lucidité où il réalise qu’il a l’esprit dérangé, et se retrouve alors en proie à une grande confusion. Il semble craindre toute forme d’affection, préférant se renfermer dans la solitude ou des rapports de domination.
Appah n’aime d’ailleurs guère se faire dominer ou humilier, et il ne le supporte que si la personne l’a préalablement vaincu, s’arrogeant ainsi le droit du plus fort. C’est pourquoi il fait plus souvent preuve de sadisme que de masochisme, et préfère être son propre tortionnaire.
Si l'habitude de cotoyer Jeth et Shus lui fait adopter un mode de pensée et de parler similaire, il est capable de beaucoup plus de
vivacité d'esprit...

Depuis qu'il a des personnes à protéger, Appah a évolué pour se montrer plus responsable, tentant de contrôler sa folie, et de penser d'abord aux autres avant lui même. Tourmenté par le remord et la conscience de sa monstruosité, il n'a plus grand chose du gamin cruel et insouciant qu'il était précédemment. Sa tendance à exprimer des à priori radicaux, ou à raconter des mensonges délirants n'est plus qu'une fragile protection, masquant difficilement les doutes et le dégoût qu'il éprouve pour lui même.

Métiers : Appah est bûcheron de métier, ce qui lui permet avec ses primes de Milicien de gagner l'argent nécessaire pour nourrir les nombreuses personnes vivant chez lui. Trop affaibli par la drogue ces derniers temps, il a bien du mal à réunir les deux bouts.

Familier : Appah possède un Minimino qui lui sert de punching ball quand il n’a rien de mieux sous la main. C’est un animal taciturne rendu hargneux par les mauvais traitements. Appah l’appelle généralement « ptite bouse » ou autres variantes sur le même thème. Grâce à une intervention de Shus, le Minimino est désormais baptisé Bob, mais personne ne semble se souvenir de son nom.

Relations :

Tim Timore
Tim est un sacrieur malgré lui, qui n’aime pas souffrir. A ce titre, Appah l’a toujours considéré comme la tare de la famille et a été chargé par leur mère de lui apprendre à chérir la douleur, ce qui n’a guère amélioré leur relation. Ils ne se sont pas revus depuis que Tim a fugué, un an avant le départ d’Appah. L'influence néfaste qu'il a eut sur son petit frère est la principale cause de son sentiment de culpabilité.

Shus Anlsou
Appah a rencontré ce iop alchimiste par hasard, et a essayé de le tuer. Mais lorsqu’il a vu qu’il était capable de fabriquer les substances hallucinatoires et euphorisantes dont il raffole tant, il a pensé à long terme, ce qui lui arrive parfois, et a jugé plus utile de le laisser en vie en échange d’une dose de drogue régulièrement administrée. Shus semble apprécier l’enthousiasme d’Appah concernant ses recherches, et ne lui tient plus rigueur de leur première altercation. Il est aujourd’hui difficile de distinguer lequel des deux a le plus besoin de l’autre. Shus habite chez Appah, et le Iop semble davantage qu'un simple ami aux yeux du Sacrieur, même s'il ne le montre pas.

Jeth Kaslagel
Jeth est le premier ami sacrieur que se soit fait Appah, agréablement surpris de pouvoir partager le plaisir de se blesser mutuellement en dehors d’un combat. Il fait en cela entorse à ses principes, son sadisme le poussant plutôt à faire souffrir des personnes non consentantes. Jeth quand à lui considère Appah comme un « beau rouge » et parait l’apprécier pour cette raison. Appah a adopté Jeth pour remplacer son frère, et a tout fait pour le séparer de Wohptinssa, pour lui apprendre à être indépendant. Dernièrement, il a relâché sa protection, suivant le souhait du Sacrieur qui désirait être traité en adulte.

Wohptinssa Faymal
Wohptinssa n’appréciait manifestement pas que quelqu’un d’autre que lui fasse mal à Jeth, et l’a bien fait comprendre à Appah. Leur relation est des plus compliquées, Appah ayant d'abord éprouvé de la peur et de la fascination à son égard. Wohptinssa est à l'origine du changement d'Appah... Après avoir fait tout son possible pour éliminer la menace que Woh représentait pour Jeth, il semble considérer qu'ils sont quittes et ne plus guère éprouver de rancune à son égard.


Dernière édition par Appah Timore le Dim 29 Aoû - 3:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaleis

avatar

Messages : 75
Age : 20
Conjoint (e) : Elnimea
Localisation : Au camp d'entrainement
Métiers : Bucheron (54), Mineur (76), Bijoutier (100), Joiallomage (100)
Humeur : Furieux

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Lun 4 Jan - 9:30

Nom : Von Der Lynden
Prénom : Xaleis
Age : 20 ans
Grade dans la Milice : Apprenti
Cercle : 12X
Alignement : Xaleis se voit comme du côté des gentils. Il est Bontarien.
Dieu : Crâ. Depuis sa naissance, et jusqu'à sa mort.
Situation de Famille : Son père est décédé en l'amenant en terre d'Amakna. Il n'a pas connu sa mère. Il a un frère mais il ne connait pas son nom. Son père lui a révélé son existence avant de mourir.

Particularité(s) :
Une cicatrice sur le haut de la joue qui lui donne l'air guerrier.

Description physique et psychologique :

Xaleis était fils de seigneur avant que celui ne soit déchu et renvoyé. Il a donc subi l'éducation qui va avec. Il parle un langage que certains qualifieront de hautain, pète-sec, etc. Et que d'autres qualifieront de distingué, etc. Toujours est-il qu'il parle habituellement l'Amaknéen soutenu. Il sait aussi parler le dialecte paysan quand il s'agit de se faire comprendre d'un autre milicien un peu illettré.
Il a l'air de prendre les gens de haut et de se croire plus fort que tout le monde. Il est un peu maniéré sur les bords.
Malgré cela, il est courageux et fidèle à ses amis. Il n'abandonne jamais. Il sait se montre cordial, jovial et sympathique quand on le connait mieux.
Il aime lire. S'enfermer et bouquiner pendant des heures ne lui fait pas peur.

Il a un style de combat bien particulier : bien qu'étant disciple de Crâ et appréciant le combat à l'arc, il aime foncer tête baissée dans la bataille. Il lui arrive de flécher à vue sans réfléchir, voir de l'élancer dans la mêlée, dague au poing.
Il lui arrive aussi de manquer sa cible, et d'attaquer ainsi ses amis. Son coté un peu Boulet quoi.

Résumé de son histoire :
Xaleis est marié. Il n'a quasiment vécu en Amakna qu'avec sa chère et tendre compagne.
Ayant hérité desAnnales de la Compagnie Noire, il s'est cru le descendant d'un certain Toubib, et s'est senti poussé des ailes en voulant faire renaître cette terrible Compagnie de Mercenaires sans foi ni loi.
Il échoua partiellement.
Puis sa femme fut touchée par une terrible maladie et mouru.
Déprimé et solitaire, il erra pendant des mois. Fugitif, il conclut un pacte avec l'enfer et fit ramener à la vie le corps de sa dulcinée.
Cependant son âme bascule entre le monde des morts et celui des vivants. Vous la rencontrerez donc peut-être, mais rien n'est moins quand à l'esprit qui sera à l'intérieur.
Il cherche toujours un moyen de la laisser partir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethis
Patron à la place du Patron
avatar

Messages : 1467
Age : ... Jvous en pose des questions? <<
Conjoint (e) : Stoi qu'on joint.
Localisation : Entre ici et là-bas
Métiers : Récolteur fou
Humeur : Épicé

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Mar 5 Jan - 12:36

Spoiler:
 

Prénom:
Kaizel
Nom: -n'a plus le droit de s'en servir-
Age: 20 ans
Dieu: Osamodas
Alignement: Brâkmarienne ( non volontaire)
Couleur préférée: Le noir, car ça va avec tout.

Familiers: Charles-Edouard le Bouftou de compagnie ( Bouloute) et Hortense la Dragodinde ( sans oublier Eugène la Larve dorée qui s'est enfui récemment)

Famille: Fille unique d'une famille de la haute noblesse de Bonta, elle s'est faite répudier et déshériter quand ses parents ont appris qu'elle était enrôlée chez les Brâkmariens.

Métier: Elle est pêcheuse débutante, et poissonnière novice.

Particularités: Piètre combattante, elle désespère de ne pas savoir se battre. Elle est recherchée par la plupart des chasseurs de tête d'Amakna, ce qui lui pose de sacrés problèmes quand elle doit se défendre.

Description physique: Elle a la peau sombre, de longs cheveux blanc-doré qui lui arrivent jusqu'à mi-cuisse quand elle les laisse aller et les yeux bleus. Kaizel est plutôt grande et assez frêle, on devine vite à sa stature qu'elle n'est pas faite pour le combat.
Elle est vêtue très sommairement: un simple débardeur et un mini-short noirs, plus ses "gants" et ses "chaussettes" d'Osamodas. Si cela ne tenait qu'à elle, elle resterait comme ça, mais Lethis l'oblige à s'habiller un peu plus: une cape de voyage en Kitsou l'enveloppe presque totalement, et un bonnet est vissé quasi en permanance sur sa tête. Ce dernier cache généralement une grande partie de ses cheveux, de plus Kaizel s'en sert pour ranger des objets précieux pour elle: sa flûte et son journal intime entre autres.
En bonne disciple d'Osamodas, elle a bien sûr une paire de queues fourchues et des cornes.

Description psychologique: Kaizel était une personne intelligente et de fort caractère. Etait car après son petit "accident", sa personnalité oscille entre "à peu près normal" et "complètement shootée" de manière aléatoire, les extrèmes pouvant durer entre quelques jours et plusieurs semaines. Les séquelles l'ont rendue désespérément niaise et naive sur tout, mais elle a gardé sa gentillesse: elle s'inquiète toujours pour les autres et cherche à aider son prochain malgré son dénuement total.
Etrangement, elle est à l'origine de tous les plans foireux dans lequel le duo s'est retrouvé, innovant tour à tour pour faire mieux dans le pire.
Elle ne supporte pas l'alcool: la moindre gorgée la rend compètement gaga.

Résumé de son histoire: Ayant perdu toute sa fortune au poker dans une taverne louche dans un coin reculé en Amakna, elle s'est vue obligée de signer au bas d'un parchemin vierge pour gagner sa liberté. Or ce parchemin compromettant permet de l'accuser de vol de documents très confidentiels auprès de la Milice de Bonta. Jugée à tort, elle fût enfermée dans une cellule de haute sécurité en attendant son execution.
C'est là qu'elle fit la connaissance de Lethis, qui lui proposa de l'évader et de retrouver sa fortune en échange de 10% de cette dernière. L'évasion réussie, ils fûrent fichés par tous les chasseurs de prime du continent. C'est lors d'une course poursuite dans une forêt de Cania qu'elle s'est fait piétiner par un troupeau de Sangliers des Plaines, affectant sa perception du monde.
Durant les deux années qui suivirent, elle chercha sans relâche celui qui est à l'origine de ses problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethis
Patron à la place du Patron
avatar

Messages : 1467
Age : ... Jvous en pose des questions? <<
Conjoint (e) : Stoi qu'on joint.
Localisation : Entre ici et là-bas
Métiers : Récolteur fou
Humeur : Épicé

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Ven 8 Jan - 5:29

Spoiler:
 

Prénom:
Lethis ( probablement un faux nom)
Nom: -inconnu-
Age: -inconnu-
Dieu: Eniripsa ( mais il a renié sa foi)
Alignement: Variable
Couleur préférée: Le doré et tout ce qui brille en général.

Familiers: Eustache l'Atouin, Antigone la Dragoune dorée et Euripide le Koinkoin ( qu'il appelle Pwâk).

Famille: Lui et sa famille seraient tous Eniripsas de génération en génération même si personne n'a jamais pu confirmer l'existence d'une telle lignée en Amakna. En dehors de ce fait, on n'en sait pas plus.

Particularités: Bien qu'il soit Eniripsa, il se présente d'abord en tant que Chevalier: en effet il s'est détourné du culte de sa Déesse afin de parfaire sa maitrise de ses armes magiques. Pourtant, il ne rechine pas particulièrement à soigner les autres quand on le lui demande et il remplit parfaitement sa fonction; du coup on comprend encore moins comment il en est venu à renier ainsi sa foi. De toute sa panoplie d'armes magiques, son tourmenteur noir et sa baguette d'ensorceleur sont ses préférées. Il a également tout un tas de déguisements pour passer incognito.

Description physique: Lethis est grand et élancé... pour un Eniripsa. Du point de vue d'n Iop ou d'un sacrieur il reste un gringalet même s'il dépasse ses confrères d'une tête. Il ne complèxe pas spécialement sur sa taille, mais depuis que Jeth le taquine là dessus il fait des exercices d'élongation tous les matins. Il a les cheveux en bataille, la peau sombre et les yeux rouges. Il semble qu'il n'aie pas toujours eu les cheveux blancs, en tout cas il prend bien soin des dernières mèches bleues qu'il lui reste.
Sa tenue est voyante et peu conventionnelle: une tunique verte à motifs de squelette et un pantalon orange vif d'ensorceleur; un casque et des genouillères noirs de chevalier. Son écharpe noire avec une tête de mort est la seule chose qu'il garde en toutes circonstances, ses autres habits changeant selon l'arme qu'il a.
Il a l'air jeune, probablement dans la vingtaine, mais certaines de ses paroles laissent penser qu'il est plus âgé.

Description psychologique: Plus bagarreur qu'un Iop en furie, plus vénal qu'un Enutrof fauché, plus susceptible qu'un Trool enragé, c'est l'image qui se dégage de lui de prime abord. En réalité il est relativement timide et plutôt réservé, chose qu'il cache en se comportant de manière assez aggressive. Le fait d'agir comme un idiot est un peu une manière de briser la glace avec des gens qu'il ne connait pas. Il fait preuve d'assez peu d'esprit d'initiative, se contentant de suivre le mouvement, et agit presque toujours par intérêt.
Il fait preuve d'un sadisme presque pathologique quand il doit soutirer des infos de force: le fait qu'il puisse soigner ses victimes et recommencer autant de fois qu'il le souhaite fait que rares sont ceux qui lui ont résisté. De manière générale il aime faire mal aux autres et rêve de brûler toutes les grandes villes.
Il cache assez bien le fait d'être un sociopathe en présence d'autres gens, notament parce que sa personnalité semble changer en fonction de celui qui est en face.

Résumé de son histoire: On ne sait pas grand chose de son passé étant donné qu'il raconte une histoire différente à chaque fois. On ignore si c'est pour noyer le poisson où s'il est simplement mythomane, en tout cas on n'avait jamais entendu parler de lui avant sa rencontre avec Kaizel. Les seules choses qu'on sait de lui sont donc ce qu'elle a vu durant ces deux ans de cavale.
Il a atteri dans la même cellule que Kaizel parce qu'il avait essayé de braquer la banque de Bonta, il s'est ensuite proposé de se mettre à son service en échange de 10% de sa fortune. Ils ne se sont pas évadés dans la discrétion: Lethis a fait exploser une partie du mur et du plafond de la cellule puis ils se sont enfuis en prenant leurs jambes à leur cou devant des gardes médusés.
Sa curieuse obsession pour l'argent est toujours inexpliquée, en tout cas son objectif à long terme est de réunir la somme de 100 millions de kamas. Pourquoi? Mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbatruc
Ancêtre
avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   Sam 9 Jan - 12:54

Nom : Zuss
Prénom : Craig mais on l'appel plus affectueusement Barbatruc ou le Vieux.
Âge : 222 ans (une année de richesse à coup sûr)
Cercle : 98
Voie : Enutrof
Alignement : Bontarien
Situation de famille : Père adoptif de deux filles et doyen d'une bande de Milicien qui lui doivent tout (et qui n'ont pas finit de le rembourser d'après l'intéressé)

Particularités : Il parle en machant ses mots avec un horrible accent bouseux. Il écrit comme il y a deux siècles.

Description physique : Un homme chauve à la barbe gris pâle d'un mètre cinquante. Son visage à l'aspect d'un vieux parchemin, une cicatrice scinde son oeil gauche en deux.
Il porte souvent des vêtements de couleurs rouges brodé d'or ou d'argent (souvent hors d'âge) et est toujours accompagné de Munin son corbac apprivoisé (ou presque).
On pourrait le croire chétif mais son corps est tendu et puissant comme un nerf de bouftou et soulever des charges lourdes ne lui fait pas peur (pour preuve son métier de mineur).
Il aime profiter de sa pipe en bois accoudé aux fenêtres de la milice ou assis en exterieur en profitant du panorama. Son tabac puant et fumant ne laisse personne indifférent.

Description psychologique
: On pourrait penser qu'à son âge on est surpris de rien mais c'est tout l'inverse. Extrêmement prude et vieux jeu pour les relations jeunes hommes/jeunes filles (qui le sont tous à contraire de lui même), il subit souvent des arrêts cardiaques à la seule mention d'une action déplacée et d'autant plus lorsqu'elle émane d'une femme.
Très près de ses sous comme de ceux des autres, il n'hésite pourtant pas à vider ses poches pour ses enfants qui sont ce qu'il a de plus cher au monde.
Il a récemment développé une identité secrète sous le masque de Super-Machin, héros des bourses en difficulté qu'il allège avec joie.
Ayant vu ses amis disparaître les uns après les autres, les fantômes de son passé ne sont jamais bien loin même si aujourd'hui la Milice est la plus belle famille qu'il est jamais rêvé.

Résumé de son histoire : Ancien aventurier à la retraite, il a participé à la grande guerre entre Bonta et Brakmar. Il était à la recherche de l'immense trésor de l'Arche Paumée lorsqu'il tomba sur le Gras Lait (un grande coupe ayant appartenu à un certain Chris Theu) qui lui offrit une longévité incroyable...mais pas la jeunesse pour autant. Il perdit cet incroyable calice dans une tempête sur le chemin du retour.
Il rejoins la Milice à la suite de sa fille Sanpitie qu'il avait recueillit bien des années aupavant.

Expressions favorites : « 'lededioud'mildiou! », « Créd'diou' », « le (la) p'tiot(e) »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des Miliciens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des Miliciens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la guilde sur JoL.
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» Présentation des Séminaristes
» Présentation des nouveaux arrivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: La Milice Dofusienne :: La Milice Dofusienne : archives :: Salle principale :: Qui sommes-nous ?-
Sauter vers: