AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Mar 17 Nov - 20:12

Bonk. Bonk Bonk. Bonk.

Étendue sur le lit qu'elle partageait avec Azariel, dans la chambre qu'elle partageait également avec Azariel, Chymes grogna longuement. Elle leva les bras comme au ralenti, les doigts recourbés par la crispation de ses muscles, et plaça ses paumes sur ses oreilles comme elle le put. Son train de pensées n'était pas très cohérent à cause de la fatigue. Qui donc tapait sur les tuyaux de la Taverne ? Azariel aimait le rangement, mais pas la plomberie... Pourquoi réparer la plomberie d'un repaire d'assassins, de toute façon ? Surtout quand elle fonctionnait très bien.

"Gnnnnn...."

Elle se tourna sur le côté, incapable d'éradiquer le son. Elle grogna encore, enfouissant sa tête dans l'oreiller. Rien à faire ! Exaspérant. Elle reposa ses mains et se roula en boules. Et puis elle comprit que le son, c'était son cœur qui battait dans ses tempes douloureuses. La dizaine d'émotions différentes, plus fortes que d'habitude - de plus en plus fortes ces temps-ci, où qu'elle se trouvât - lui vrillait le crâne. Elle ne comprenait ni ne distinguait plus les siennes propres. Impossible de se concentrer sur la méditation dans ces conditions, et dormir était exclu. En plus, son ventre s'était encore arrondi. Elle aurait mordu n'importe qui pour que toutes ces sensations désagréables s'arrêtent.

Elle détestait quand Noirdencre était à la Taverne, rendant les choses pire encore. Elle espérait très fortement que Malagar, dans l'élan de bonté qui le caractérisait constamment, réussirait à résoudre la question. La crâette en était incapable, simplement. Même si elle n'avait pas eu des sautes d'humeur aussi radicales.

Elle était restée seule toute la journée. Et celle d'avant. Et celle encore d'avant. Elle avait vu Aza, bien sûr, mais les autres Miliciens... Elle ne leur avait pas parlé depuis quelques jours déjà. Elle ressentit comme une poigne agripper son cœur en pensant cela. Elle ne parvint pas à identifier ce nouveau sentiment.

Elle se redressa d'un coup dans son lit. Il lui semblait que la chaleur de sa chambre était étouffante, que les murs se rapprochaient, et que la fenêtre avait rapetissé. Était-ce possible ? Elle se leva d'un bond et fut aussitôt sur la porte, qu'elle ouvrit brusquement. Elle la referma prestement dès qu'elle fut dehors. Les murs et la température ambiante du couloir semblaient normaux. Elle relâcha l'air accumulé sans faire exprès dans sa poitrine dans un soupir très audible.

Il y avait du bruit en bas. Elle reconnut la voix de quelques Miliciens - Malagar, Noirdencre, Barbomb, Stazya... En entendant Calyma, la craettte se raidit, un feulement étouffé s'échappa de ses lèvres. Calyma et Noirdencre dans la même pièce, c'était la migraine assurée. Elle devait constamment garder ses mains dans son dos, ses doigts fins entrelacés fermement, pour ne pas frapper la sadidette carnivore. Ce qu'elle pouvait la détester, cette espèce de vampire humaine ! Elle la tuerait si elle s'approchait de sa progéniture, elle la tuerait à mains nues, avec...

Chymes ferma les yeux, se mit bien droite, inspira à fond, expira. Calme. Elle était sûre que sa tête était en train d'enfler avec ces pensées haineuses. Pas maintenant. Elle rouvrit les yeux.

Elle se mit en mouvement pour descendre l'escalier avec lenteur, à pas mesurés. Elle sentait une autre présence, maintenant qu'elle était plus lucide. Une présence qui était inconnue à son étrange sixième sens. De l'impatience ? De l'enthousiasme ? Un postulant ? Elle se détrompa en voyant les nez levés vers la poutre. Ou alors, un postulant très sûr de lui. Les humains pouvaient être arrogants - Chymes encore plus, cela dit. Elle observa la silhouette sauter de la poutre, sans pouvoir distinguer son visage. Cette forme lui disait quelque chose cela dit... Elle traversa la salle sans montrer sa hâte d'être avec ceux qu'elle chérissait secrètement, et les salua.

"B'jour tout le monde... Faites quoi là ?"


Elle se tourna alors vers la nouvelle venue, et constata avec surprise qu'il s'agissait de Zeilow. Elle avait changé... La crâette resta sans voix un court instant. Elle ne s'attendait vraiment pas à la revoir dans leur Taverne. Une sorte d'appréhension l'envahit, qu'elle chassa. Elle ne sourit pas, comme l'aurait fait un humain lors de retrouvailles, mais elle ne souriait presque jamais de toute façon.

"Ça pour une surprise... Bonjour Zeilow. Comment vas-tu ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Zeilow



Messages : 10

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Mer 18 Nov - 2:50

Zeilow, affalée sûr le bar attendait d'anciens compagnons, surtout Azariel et Chymes, ainsi que Margareth... sa chère Margareth... Mais le temps commençait a se faire long quand elle entendu une voix familière la saluer, se tournant brusquement vers la voix faisant crisser le bois avec ces plaques métalliques elle reconnu avec joie Chymes

-Chymes ! Je suis contente de te revoir, oui je vais bien et toi alors? !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Mer 18 Nov - 5:14

[Zeilow, si on pouvait éviter les réponses de trois lignes ça m'arrangerait ^^' Je sais que des fois ya pas énormément à dire, mais un pti effort quand même, au moins six ou sept lignes quoi. Sinon autant poster direct les dialogues, et là ça ressemble carrément plus à rien. Merci !]

La vampiresse se sentait mal à l'aise, là, au milieu de la grande salle, avec tant de gens autour d'elle, visible de tous. Elle se sentait comme un animal qui quittait sa tanière et qui attendait le moment où le prédateur surgirait à son tour. Cela lui rappelait la fois où elle avait, bien malgré elle, commencé à fréquenter Aza...

"Chymes ! Je suis contente de te revoir, oui je vais bien et toi alors ?"

Elle afficha un demi-sourire un peu contrit, et baissa presque automatiquement les yeux vers son ventre.

"Oh ben moi tu sais... La vie de guilde, ça va, la vie de famille, ça s'installe..."

Elle lâcha un ricanement nerveux, comme elle en lâchait souvent ces temps-ci. Sa manière de percevoir les choses, de les appréhender, avait tellement changé qu'elle se reconnaissait à peine.

Elle espérait que Zeilow comprendrait l'allusion, elle ne voulait pas avoir à prononcer le mot. "Enceinte". Elle ne savait jamais comment annoncer la nouvelle. Elle ne se sentait même pas encore "maman", elle ne s'était déjà jamais sentie "femme mariée"... Généralement, les gens poussaient de hauts cris d'allégresse - où elle devinait toujours la surprise, voire l'incrédulité - et la félicitaient encore plus bruyamment. Elle se crispait alors, s'attendant à ce que d'autres entendent et s'approchent pour hululer à leur tour. Elle ne jeta aucun regard alentour, pour éviter la tendresse - elle grimaça en pensant à ce mot - dans les regards, ou l'envie de faire un bon repas dans celui de Calyma. A la place, elle planta ses yeux dans ceux de Zeilow et essaya d'avoir l'air à l'aise.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Azariel
Fondateur
avatar

Messages : 912
Métiers : Sculptemage de batons, cordomage, joaillomage, maitre bucheron

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Jeu 19 Nov - 19:13

Comme touts les matins le réveil était dur. L'air froid qui soufflait par la fenêtre ouverte caressait allègrement les jambes exposés d'Azariel, le réveillant de sa douce brutalité. Il ne savait toujours pas comment il faisait pour sortir du lit si promptement touts les matins, ni comment la taverne était restée debout aussi longtemps sous sa direction. Mais ce jour là au réveil, il senti une odeur différente, une odeur qu'il connaissait bien mais qu'il n'avait pas senti depuis bien longtemps dans la taverne.

La sortie du lit fut moins pénible et, comme tiré de l'avant par son museau, il descendit les marches du premier étage à peine habillé, se frottant les yeux avec énergie.
"Zey!" s'écria-t-il à la vue de son amie. "Comment vas-tu? Ça fait très longtemps que tu n'avais pas pointé un croc ici!"

Par réflexe, besoin ou pure envie, il se servi une chopine de bière et la bu d'une traite avant de s'en resservir une et de l'offrir à Zeilow.

"Faut qu'on fête ça! Quel bon vent t'amène parmi nous?""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malagar
Exilé


Nation : Bontarien
Messages : 1250
Age : 26
Conjoint (e) : Gnu...
Localisation : Dans... ''une planque'' *trodark*
Métiers : Maitre Pêcheur - Maitre Poissonnier
Humeur : Méfiant.

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Ven 20 Nov - 1:55

Malagar regarda Azariel, qui venait à peine de se lever et ayant déjà caller une bonne chopine de bière. Il haussa un sourcil par le fait même, en soupirant longuement. De toute évidence, il semblait innopportun de boire de l'alcool à grand coup, sans laisser le corps de se rêver. Il jugea même furtivement que le Patron allait s'en tirer avec un grand mal de tête avant même qu'il n'est le temps de complètement être éveillé. Il pointa aussi son regard vers Chymes, qui, à son habitude, semblait être d'une neutralité désarmante. Il les écouta jacasser tranquillement, mais sans réel grand intérêt.

- Pas besoin de bières pour célébrer quelque chose, même si cela semble nécessaire en présence d'une Pandalette, marmonna-t-il pour lui-même.

Le chevalier massif tourna sur sa chaise, afin de revenir face au comptoir. De la position qu'il était placé, il faisait pratiquement face à la Milicienne Osamodette, qui semblait déterminée à faire reluire l'ardoise comme pas deux dans ce monde parfois terne. Il posa sa chope sur le comptoir, tout en l'observant. Sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit, un demi-sourire indescriptible apparut l'espace d'un instant, mais rapidement effacé par son air sérieux de nature. Il fit tomber quelques pièces de Kamas sur le comptoir, et prit la parole.

- Allez, c'est ma tournée. Pour tout mes amis ici présent, sauf peut-être Barbomb et Chymes hein, s'exclama-t-il bruyamment.

Depuis qu'il avait arrêté la boisson, jamais il n'avait payé de tournée générale. C'était d'autant curieux, puisqu'il avait tourné totalement le dos à ces beuveries. Il se passa un instant, avant qu'il ne fasse finalement un geste visiblement anodin : Se passer la main dans les cheveux.

- Mais pour moi, ça sera une bonne limonade, spécifia-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeilow



Messages : 10

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Ven 20 Nov - 19:24

En entendant Chymes parler de "vie de famille" ses yeux formèrent deux grands ronds. Elle ne pouvait s'imaginer Chymes enceinte... Chymes "maman"? Cela semblait impossible et pourtant... Elle était si ébahie qu'elle ne fit même pas attention à l'arrivée d'Azariel, les yeux encore rivés sûr le ventre de Chymes

-Et bien... C'est étrange mais felicitation tout de même ! Pour quand est prévue l'arrivée du ptit ?... Pour tout te dire je suis assez stupéfaiteEt elle ajouta.à voix basseJ'aimerais en reparler après, tel que je te connais sa ne doit pas te combler de bonheur

Zeilow se rappelle alors avoir vaguement entendu une voix familière... Lorsqu'elle se tourna, elle vît son cher ami Azariel, une bière a la main et une autre pour elle sûr le comptoir

-Azariel ! Comment vas-tu !? Sa fait plaisir de te revoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ludadide, retour aux sources.
» [Zebula] Retour aux sources ...
» Retour aux sources
» Retour aux sources des profondeurs...
» [RP]Retour aux sources

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: [Inter-Univers] Autour d'une table :: Air de Paix-
Sauter vers: