AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Se souvenir

Aller en bas 
AuteurMessage
Malagar
Exilé


Nation : Bontarien
Messages : 1250
Age : 26
Conjoint (e) : Gnu...
Localisation : Dans... ''une planque'' *trodark*
Métiers : Maitre Pêcheur - Maitre Poissonnier
Humeur : Méfiant.

MessageSujet: Se souvenir   Mer 1 Sep - 7:22

En rien ne laisse les souvenirs des temps passés, des troubles... Des différents.

Tragédie, frappant sournoisement telle une ombre, un fantôme, une paire de dagues effilées qu'on ne voit venir de derrière. Et qui sait combien de fois peut-on se faire poignardé de la sorte, dans le dos, avant de trépasser. Et pourtant, certain tiennent debout, ou s'écroule. Et d'autres, plus rare, ne font que rester à genoux, refusant de vivre ou même de mourir.

Ce sont les ombres, ces fameuses ombres de jadis, que l'on connaissant, peut-être. Peut-être pas. De ces gens emplis de secrets, qui empruntent les chemins tortueux et désastreux, alors qu'il est plus simple de passer par les sentiers déjà marqués, qui mène à coup sûr à destination. Et d'or, ils peuvent éviter les troubles, les problèmes... Les décès. Il y avait un homme, autrefois, qui était aussi une ombre. Peut-être l'est-il toujours. Peu le connaisse, beaucoup le méconnaisse. D'une façade d'acier, d'allure inébranlable. Un mur, sculpté dans le granite le plus solide que l'on puisse imaginer. On lui envie, jalouse, certain de façon maladive sa force. Sa force physique, sa barrière mentale. Mais lorsqu'on le connait, ce ne sont que de faibles compensations. Très minime... D'un ridicule que l'on ne pourrait soupçonné. Non pas de son choix de vie. De sa provenance, de sa grandeur, stature. Et pourtant.

La marche de l'ombre, elle commençait, une fois, au travers d'un sentier qu'il a jadis connu. D'un passé qu'il avait foulé. Avait-il déjà fait son temps, là était la question. Mais l'on pourrait en douter, lorsqu'on voit son visage d'une jeunesse anormale. La retraite, c'est pour les Enutrofs, certains diront. Mais qui dit qu'il a arrêté, qu'il ne vit plus à un certain rythme, une cadence soutenue...? Mystère, et tentation. Oui... Il y a goûté. Mais qui dit goût dit fruit. Et... Le fruit du hasard a parfois mauvais goût. Car dans l'instance d'une rencontre inattendue, d'un évènement qui porte sur le hasard, et ce, malgré qu'il possède du sang Enutrof... L'est que trop dilué, car malchance tombe sur lui sur un rythme effréné. Le destin, souhaitant sa mort à chaque seconde, chaque poussière... Chaque larme qui coule et s'écoule. À chaque grain de sable que ses lourdes bottes métalliques, d'un acier noir de nuit, déplaçait sans peine sur ce chemin si connu.

Mais tout bon client connait ce chemin, non? Que ce soit des buveurs, des aventuriers en quête d'un repos et de restauration. Des clients... Typiques. Et les ombres. Les pas s'arrêta. Un demi-sourire, et d'une main imposante et solide, il poussa la porte qui le séparaient de l'intérieur. S'il y avait des gens, à l'intérieur, reconnaitront-ils ce spectre d'un passé pourtant proche? Se rappèleront-ils de leur haine propre, de leur amitié. Peut-être ne serait-ce qu'une connaissance, ou simplement d'un inconnu? Mais pourtant, le temps n'avait pas semblé changé l'intérieur, la décoration...

Et pourtant. Les gens, les temps changent...
Mais lui il ne change.
Pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Se souvenir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir année 2008
» [CR de Nantes] Photos souvenir
» Cérémonie de recueillement en souvenir de Dessan
» Jour 4 : Le Coquelicot du jour du Souvenir...
» | -- Album Souvenir de Neymar' --|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: [Inter-Univers] Autour d'une table :: Air de Paix-
Sauter vers: