AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Jeu 6 Jan - 11:24

Descendre avait fini par laissé place au mois de Janvian, déjà l'ombre de Djaul semblait disparaitre pour laisser place à celle du gardien Solar mais malgré ce changement de mois la nuit restait plutôt fraiche.
La lune était bien pleine, éclairant de tout son être les contrées d'Amakna, le ciel était si pure qu'un halo de lumière brillait très nettement autour de l'astre, rendant le spectacle que plus merveilleux.

Dans la taverne du Poney qui Tousse, tout était calme, aucun bruit ne se faisait entendre; néanmoins la lumière d'une bougie éclairait tant bien que mal le couloir.
Linoah avait laissé la porte de sa chambre ouverte, la bougie était sur le rebord d'une fenêtre ouverte, l'éniripsa semblait avoir jetté le dévolu de son regard sur la lune et se perdre dans des songes plus ou moins profond.
Depuis peu de temps la milice l'avait accepté en son sein, à vrai dire c'était même la première fois que la jeune (?) fille allait prendre la peine de passer une nuit dans la chambre qu'on lui avait confié.

Toutes personnes passant dans le couloir et avec un minimum de curiosité pouvait jetté un oeil et voir Linoah de profil, les bras croisaient sur le rebord de la fenêtre, les rayons de pales venaient éclairés ses cheveux noir de reflets argentés voir mauves par endroit, son visage pale de nature n'était que plus livide et plus inexpressif que jamais; ses yeux quand a eux semblaient comme vides, perdus dans les limbes de cette lumière astrale.


*Maman...Papa...je ne sais même pas si vous êtes encore en vie, je ne sais même plus à quoi vous ressemblez, ici je suis bien...je crois...je...je ne sais plus...cette glaciation...pourquoi suis-je encore là...*

Une larme commença sa courte descente le long de la joue l'éniripsa avant de stopper sa course en son milieu, figée comme si le temps avait stoppé sa lente et inexorable course...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vuraki

avatar

Nation : Fidèle a Bonta
Messages : 59
Conjoint (e) : Heuu bah personne ...
Localisation : Juste derrière toi.
Métiers : Paysan, Boulanger, Pécheur
Humeur : Motivé.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Jeu 6 Jan - 19:49

(Bon franchement désolé Linoah, je ne faisait que oublier d'éditer, c'est intolérable ce que j'ai fait, j'vais faire gaffe pour la suite.)

Vuraki était dans son lit lui aussi, il n'arrivait pas à dormir, il tournait dans un sens, se retournait dans l'autre, exaspéré par le vide du dortoir des apprentis, et pourtant, eux les autres même si ils étaient peu ils avaient réussi à dormir apparemment !

De plus était sous la fenêtre et un rayon de la lune brillant dans le ciel venait pile au niveau de ses yeux, ce qui avait le don de l'exaspérer.

Il n'allait quand même pas se laisser faire par une bête rayon ?
Il finit pas s'habiller puis sortit du dortoir et si dirigea vers la sortie.

Une fois dehors, il prit une bonne et grande bouffée d'air, finalement, il ne faisait pas si froid, même plutôt bon !
Sa tête se leva vers la lune, que il regardait, elle était si belle finalement, comment un petit truc dans le ciel pouvait il envoyer une lumière si apaisante.
C'était mystique.

Machinalement, il s'assit dans l'herbe, regarda autour de lui, des arbres, de l'herbe, au loin on entendait le cri désespéré d'un malheureux boufton, surement perdu.
Cela ne faisait pas longtemps que il avait plu, tout autour de lui, on s'entait clairement cette petite odeur d'herbe mouillée, en tout cas Vuraki adorait.

Il finit pas s'étaler complètement dans l'herbe, contemplant toujours le ciel étoilé, il adorait les paysages, et pour lui il n'y avait rien de plus beau que un ciel étoilé dans un soir où le ciel était dégagé et la lune pleine.

Il voulait penser, mais il n'en avait pas la force, il était à l'affut, c'était bizarre, ici, couché dans cette herbe et dans ce calme, ses sens étaient littéralement sur développés, il entendait le plus infime bruit et sentait la plus infime vibration.

C'était tellement confortable, il se fit un oreiller dans des feuilles et herbes plus que douteuses et senti ses paupières lourdes, très lourdes ... très très lourdes puis s'endormit la tête plein de rèves.

(Bon j'ai suivi ton conseil, j'ai essayé de prendre le temps de poser et d'expliquer la situation, comme tu me l'a conseillé avec Chymes, par contre Kurdy, désolé mais toi aussi tu vas devoir éditer ton texte toi aussi.)


Dernière édition par Vuraki le Lun 10 Jan - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 14 Jan - 2:07

Lorsque la lune était pleine, ses reflets d'argent, sublimés par l'astre immaculé, scintillaient, apportant une lumière douce et dansante à l'ensemble de sa chevelure. Cet héritage plaisait particulièrement à la gente masculine, l'aura de lumière sublimait en contraste avec la nuit, son visage d'albâtre. Mais ce soir, alors que l'astre immaculé se baigne dans la vaste étendue étoilée, la jeune héritière se confond avec la pénombre de la nuit. Bien que protégés par une capeline brune aux bordures dorées, sa chevelure déborde sur son torse, telles de longues torsades brunes. Aucune lumière ni reflet ne se dégage de celle-ci. Voilà des mois qu'elle fait tout pour "neutraliser" son apparence. Elle n'en parle à personne, elle ne sait pas elle-même le pourquoi de ses agissements. Tout ce qu'elle peut constater c'est qu'elle se sent enfin libre.

La route menant à la taverne est encore plus vide à cette heure tardive. La jeune femme l'emprunte, son allure est plutôt lente, comme si elle se prenait le temps de contempler la nature. Elle hume l'odeur des feuilles, ramasse de temps à autres brindilles et cailloux, qu'elle tisse ensemble. La Taverne n'est plus très loin, la fumée qui se dégage de la cheminée indique que les cuisines sont encore ouvertes.

Le jeune apprenti Féca endormi dans l'herbe n'attire pas son attention. C'est plutôt cette magnifique Lune, qui par ses rayons, semblent lui caresser le dos. Elle se retourne et retire sa capeline. Et là, malgré la teinture brune, ses racines prennent soudain une couleur argentée et se mettent à scintiller. Elle le ressent, elle laisse faire...Ferme les yeux, puis disparait à l'intérieur.

Les cuisines viennent de fermer et la négociation d'une cuisse de bouftou marinée semble difficile. Elle se contentera d'un reste de pain sec jusqu'au lendemain. Il lui reste de la charcuterie dans sa chambre, elle décide alors de passer la nuit sur place. Repartir de nuit pour une bonne dizaine de kilomètres ne l'enchantait pas de toutes façons. Les miettes cavalent sur sa tunique, terminant leur course à même le plancher du second étage. Sa chambre est au fond du couloir, qui n'a pour seule lumière une lueur de bougie provenant d'une porte ouverte. Elle ne sait pas qui se trouve dans cette pièce. Un ou une milicienne qui ne dort pas encore. Peut-être la personne appréciera-t-elle un peu de compagnie, la nuit est si belle ce soir. Ils redescendraient dans l'arrière-salle, piqueraient un fut de bonne mousse et se raconteraient un peu de leur vie. Elle s'imaginait liée à quelqu'un. Une profonde envie d'amitié lui chatouille le cœur assez souvent. Elle n'arrive plus à obtenir ce qu'elle a perdu l'an passé et se sent prête à nouveau, prête à se faire un tas de nouveau amis. Se confier, écouter, conseiller. Tant elle aime se battre tant elle aime aider. Reste à savoir qui.

Elle jette un œil discrètement à travers la porte. Mouvement de surprise c'est Linoah. Elle ne s'entend pas bien avec elle. La taquinerie n'est pas son fort. Elle continue sa route jusqu'à sa chambre. À chacun sa chance pense-t-elle.

La revoilà quelques instants plus tard, armée.

Elle fait passer à travers la porte un saucisson :

"Un p'tit creux Linoah ?"

Elle attend sa réponse sagement, n'osant pas entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 14 Jan - 4:29

Un bruit ou plutôt une voix, voilà ce qui fit sortir Linoah de ses songes en tournant la tête vers la porte elle ne vit qu'un saucisson. Elle inclina d'abord ça tête sur le coté, ce petit mouvement exécuté la larme termina sa course pour finir sur le sol.

Qui cela pouvait-il être à cette heure et en ce lieu ? Puis que lui voulait-on avec ce bout de viande ?
Un peu plus éveillée elle jetta un oeil sur la pandule, il était tard, cela fait plusieurs heures qu'elle s'était mise à réver sans dormir, sans fermer les yeux...
Avec hésitation elle finit par se décider à dire quelque chose

"Heu...Entrez ?"

Sa voix était faible, hésitante, comme s'il y eut une bonne réponse à donner mais qu'elle ne savait pas ce qu'elle devait dire.
Ses yeux rubis avaient retrouvé un semblant de vie, ses cheveux étaient dans le vide hormis une ou deux mèches rebelles qui tenaient à passer par delà son épaule. Droite comme il se peut quand on a la tête penché, et bras le long du corps, elle attendait, prise dans les doux rayons, que la personne présente dérière ce saucisson se manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 14 Jan - 5:40

Elle entend une réponse mais elle ne saurait dire ce que baragouine l'Eniripsa aux cheveux d'ébène. Elle se décide à entrer quand même. D'une main elle ouvre la porte entièrement. Le saucisson sous le bras elle fait une apparition d'un bond théâtral, agitant les mains dans un "salut" cadencé, puis d'une pose finale elle arbore un large sourire.

"C'est mooooi !" affirme-t-elle d'une voix grondante.

Lorsqu'elle croise le regard de Linoah elle comprend immédiatement que l'heure n'est pas aux pitreries. Elle racle sa gorge, l'observe silencieusement et constate une tristesse qu'elle aimerait chasser. Elle brandit de nouveau son saucisson et reprend :

"Linoah ? Un p'tit creux ?"

Elle n'est pas douée, c'est certain. Mais Varouschkä se console en mangeant, alors peut-être que ça marchera....Et puis elle est prête à tout tenter pour que ce joli minois perde ce regard rempli de chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vuraki

avatar

Nation : Fidèle a Bonta
Messages : 59
Conjoint (e) : Heuu bah personne ...
Localisation : Juste derrière toi.
Métiers : Paysan, Boulanger, Pécheur
Humeur : Motivé.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 14 Fév - 6:06

(Bon alors encore désolé, j'ai un peu tout coupé en ayant une coupure et j'ai attendu avant de poster, heureusement que vava était la pour me le rappeler :x)

Plic plic plic, Trois gouttes taquines agressaient sauvagement la tête du Féca, qui se releva d'un coup en sursaut et lacha un petit cri :

-Hein ? Que ? Quoi ?

Il se calma, passa lentement sa main sur le front humide, se rendit compte que ce n'était que 3 inoffensives gouttes de pluie, il respira lourdement et profondément, referma sa main sur elle même.
La pluie devint de plus en plus présente, son front, ses bras, son coup et même le dos, il commençait à être trempé de partout, il se leva lourdement de l'herbe et se dirigea en marchant vers la taverne, le pas rythmé par le tintamarre que la pluie faisait.

Une fois dans la taverne, un peu trempé, il lança un regard vers la fenêtre et ne pût s'empêcher de s'exclamer tout seul.

-
'Fin quoi ? Il faisait beau y'a pas longtemps !

Il se rapprocha des dortoirs, puis entendit des voix étouffées pas très loin, des gens qui discutaient ? A cette heure ci ?
Ne pouvant rester sans savoir quel était ces voix, cherchant donc d'où venait ces voix, le pas lourd, et en s'appuyant contre le mur, n'étant pas totalement réveillé.
Il se rapprocha d'une chambre, a mesure que il s'approchait, le son des voix s'intensifiaient, donc les voix venait forcément de cette chambre.
Essayant d'être discret, il lança un regard furtif de ce que il y avait dans la chambre.
C'était deux femmes, une Eniripsa et une Iop, l'Eniripsa semblait triste tandis que la Iopette avait ... Un saucisson !
Continuant à lorgner dans cette chambre, le bruit du sol craquant sous ses pieds ne lui attira même pas l'attention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Mer 16 Fév - 12:28

Linoah avait maintenant tourner sa tête complétement vers la Iopette, ses yeux n'étaient pas humide malgré la trace de la larme, elle jaugea d'abord Varouschkä des pieds à la tête puis de la tête au pied avant de poser son regard sur le bout de viande.

"Non...non merci...je n'ai pas faim..."

Il était tard, Linoah se demandait ce que la Iopette faisait là à cette heure, sutout dans sa chambre avec un saucisson et surtout pourquoi une entrée aussi théatrale ?
Sa tête se pencha un peu plus, pointant son itérrogation, elle n'avait pas même remarqué les craquants bruits du sol...ni que la pluie avait commencé à tomber, la lune s'était donc masquée, les rayons palent laissaient maintenant place à des teintes plus sombre mitigées par la lueur de la bougie de Linoah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Sam 19 Fév - 9:25

Elle jette un œil rapide dans la même direction que Linoah, à la rencontre du "ciel mouillé" comme elle le disait étant petite. Elle repose à nouveau les yeux sur l'Eniripsa et se demande si elle n'arrive pas dans un de ces moments délicats où personne ne sait quoi dire. L'atmosphère n'est pas tendue mais bien trop calme pour la Iopette qui bouillonne sur place, un trop-plein d'énergie qu'elle n'avait pas pu dépenser lors de sa journée.
D'un geste maladroit elle prend place aux côté de Linoah, sans la regarder. Sourcils froncés elle cherche ses mots, mordillant sa lèvre inférieure, le saucisson toujours en main. Elle se décide à ouvrir la brèche :
"Tu n'as pas l'air dans ton assiette, je peux faire quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amenyte
Patatophobe
avatar

Nation : Neutre.
Messages : 487
Age : 17
Conjoint (e) : ...
Localisation : Dans sa maison à Brâkmar.
Humeur : Mauvaise humeur.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Mar 8 Mar - 0:43

"...

-Qu'est-ce que tu comptes faire ? s'écria Amenyte, les larmes dégoulinant irrémédiablement sur ses joues.

-Tu sais très bien... Je ne me battrai pas contre toi, et toi tu n'en feras rien non plus contre moi. Je prends la décision pour nous deux. Si tu meurs, je n'aurais rien, je n'ai pas de famille, toi tu as la Milice, toi tu fais partie de leur communauté, moi pas. Je n'ai aucune affinité avec eux.

A ses mots, Amenyte courut vers l'Autre, cet Osamodas avec qui elle avait partagé sa vie... et son corps : sa Soeur. Cette même Soeur qui avait décidé de se sacrifier, cette même Soeur qu'Amenyte ne voulait pas perdre.
Elle n'était plus qu'à cinquante mètres tout au plus, elle espérait de tout son coeur avoir le temps -elle aurait le temps !- de l'en empêcher. Un espoir de fou, probablement.

-Ne sois pas triste... Adieu.

L'Autre Amenyte, rapide comme l'éclair -encore plus que sa Soeur- saisit un poignard et d'un geste vif et décidé, embrocha son coeur et s'écroula sur le sol.

-NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON "


... Encore ce cauchemar.

-NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

Un cri. Mon cri.
Un fardeau. Mon fardeau.
Et je dois le porter jusqu'à ce que la mort me prenne. Ainsi, depuis près de deux mois, je revis cette scène -telle un fantôme qui hanterait une maison- dans mes cauchemars. Et j'ai décidé de ne rien dire aux Miliciens, je leur ai assez causé de souci comme ça. On ne doit pas inquiéter sa famille inutilement. J'espère qu'ils n'ont rien entendu, c'est ridicule... Ils m'ont certainement entendue.
A ses pensées, je soupire et me dirige vers le miroir. Mes yeux sont humides et rouges : je ferai mieux d'aller me débarbouiller un peu le visage. L'action de me diriger vers la salle de bain suit de très près mon idée : je m'exécute, j'ouvre la porte, la referme doucement, je commence à marcher -un craquement-, j'essaye du mieux que je peux de finir mon trajet sur la pointe des pieds...
Une porte entrouverte, une lumière ? Je ne suis donc pas la seule à ne pas dormir. Je ne peux pas m'empêcher de rester devant la porte. J'ai besoin de compagnie à vrai dire... peut-être que la personne de cette chambre aussi. Le silence semble durer des heures jusqu'à ce que...

-Tu n'as pas l'air dans ton assiette, je peux faire quelque chose ?

... La voix de Vava. Comment savait-elle ? C'était ridicule, elle ne devait pas s'adresser à moi. Il devait y avoir une seconde personne dans la chambre. Pourtant, cette question semble m'appeler. Je dois entrer.

J'ouvre la porte avec précaution et parvient à distinguer Linoah. J'arrive à faire sortir des mots de ma bouche :

-B'soir. J'espère que.. que je vous dérange pas. Une nouvelle compagnonne, ça vous intéresse ?

Je reste sur le pas de la porte, attendant désespérément une réponse positive.

[J'ai fait comme si Vuraki était parti se coucher du coup. Si ça dérange, j'éditerai.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 11 Mar - 12:13

Linoah ne savait toujours pas ce que la disciple Iop faisait là, visiblement sa présence n'était pas de mauvaise ogure, le saucisson ne faisant pas une arme efficace.

"Tu n'as pas l'air dans ton assiette, je peux faire quelque chose ?"

*Saucisson...pas dans mon assiette...elle veut peut-être faire un Sandwich avec du pain...*

Le réveil était violent, était-ce un rêve, un songe, une pensée ou la réalité ? L'arrivée de Varouschkä avait complétement déboussolé l'Eniripsette. Quelques longs dixièmes de secondes plus tard elle comprenait enfin, la porte ouverte, la lumière, la curiosité de sa comparse.
Analyse terminée, elle allait répondre à la Iopette.

"Il n'y a rien à faire tu sais..." mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une autre voix se fit entendre.

-B'soir. J'espère que.. que je vous dérange pas. Une nouvelle compagnonne, ça vous intéresse ?

Linoah tourna réactivement la tête vers la porte sa chambre, c'était Amenyte, dans le même geste par instinct son regard chercha celui de cette dernière, des yeux rouges et humides dans lesquels la lumière de la bouge se reflète.
Linoah se redresse immédiatement, elle semble normal hormis la trace de la larme qui a perlé sur sa joue.

"Bien sûr Amenyte, rentres et installes toi" La voix était calme, chaleureuse presque rassurante mais avec une légère pointe d'inquiétude facilement décelable.
Toute son attention se portait sur la disciple d'Osamodas, en oubliant presque la présence de sa première visite et complétement l'arme saucissonnesque de cette dernière.

Le bruit de la pluie commençait à ce faire plus présent, trahissant la présence de nuages remplient de larmes.


[Hrp: Pour la couleur je ne sais pas si ça convient, si ce n'est pas le cas Mp moi je changerais]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amenyte
Patatophobe
avatar

Nation : Neutre.
Messages : 487
Age : 17
Conjoint (e) : ...
Localisation : Dans sa maison à Brâkmar.
Humeur : Mauvaise humeur.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Jeu 17 Mar - 1:49

Un soupir de soulagement, il semble qu'on ait accepté ma compagnie. Je crois qu'on peut dire sans mentir que ça me fait chaud au coeur. J'avance doucement, je m'assois à côté de Linoah, lui sourit en guise de remerciement.

Je ne sais pas par où commencer, je ne sais pas quoi dire pour rompre ce silence gêné. L'atmosphère est lourde, je trouve, enfin, il faut dire que je suis habituée à ce genre de situation depuis que je me suis installée ici. Depuis mon arrivée, j'ai compris plein de choses et ça, je le dois à chaque membre composant cette famille, ma famille. J'ai appris, en premier lieu, que la solidarité, la communication et le soutien étaient tous primordiaux.
Ensuite, j'ai appris à ne pas juger les gens sans les connaitre.

Malgré les réflexions qui traversent mon esprit, je ne peux pas m'empêcher de dénoter le comique de la scène : Linoah, qui semble perdue assise à côté de Varoushka armée d'un saucisson. Ce contraste me fait sourire dans un premier temps. Ne voulant pas faire penser à mes deux compagnonnes que je moque d'elles, je me racle la gorge et adopte un visage beaucoup moins expressif.

En ayant assez de ce silence pesant, je me décide à ouvrir la bouche pour engager un semblant de conversation :

"Hem... quelle belle nuit, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Dim 20 Mar - 22:44

"Oui, la Lune est resplendissante ce soir, mais là il pleut" dit-elle fixant le ciel à travers la fenêtre.

Elle se retourne et dévisage Amenyte. Elle se souvient de l'épreuve difficile qu'elle traverse, elle aurait voulu être un soutien solide mais ce n'était pas facile pour quelqu'un qui ne sait même pas s'occuper de soi. Ce soir une double opportunité s'offrait à elle, deux femmes, deux visages perdus, deux chances.

Elle sort un petit couteau et se met à découper sa charcuterie, sans les regarder elle décide de briser cette solide glace qui tarde à fondre :

"Bon, moi j'ai faim j'entame le saucisson !"
*coupe coupe coupe*
"Amenyte, Linoah, je sens qu'on va passer la nuit à papoter alors prenez des forces, j'irais dormir seulement quand je serais sure que vous allez bien. Me la faites pas, je suis Iop mais pas aveugle..."

*coupe coupe coupe*
"Alors qui veut se confier à Vava ?"

[Si c'est trop direct prévenez-moi je remanierais

edit : c'était surtout par rapport au rythme de l'action, je n'étais pas sure de savoir si je pouvais enclencher la suite, étant donné que tu es "maitre du jeu" dans ce texte]


Dernière édition par Varouschkä le Jeu 24 Mar - 11:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 21 Mar - 5:17

[Tu n'as pas à remanier ton personnage, t'es là pour la faire vivre pas pour que tout ce passe pour le mieux dans le meilleur des mondes ^^]

Linoah ne voyait pas de quel problème pouvait parler la Iopette, elle se senter plutot bien...
Elle se tourna alors vers Amenyte qui ne lui semblait quand à elle pas vraiment dans son assiette du moins au vu de son entré. Pour ne pas la géner elle reposa son regard sur le pauvre bout de viande dans lequel Varouschkä coupait avec entrain.

*Je ne comprends pas pourquoi tant de compation de sa part, nous sommes toutes Miliciennes mais...finalement on ne sait pas grand chose pour ne pas dire rien les unes des autres...dommage que je n'ai rien à dire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amenyte
Patatophobe
avatar

Nation : Neutre.
Messages : 487
Age : 17
Conjoint (e) : ...
Localisation : Dans sa maison à Brâkmar.
Humeur : Mauvaise humeur.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 25 Mar - 1:40

Un autre silence...
Décidément, la conversation ne peut pas se faire seule. Il faut y mettre du sien, ça en vaut très certainement la peine. Pour mieux se connaitre et se comprendre, oui, c'est incontournable. Seulement, je n'arrive pas à m'exprimer, je ne sais pas par où commencer. A force de faire mine d'aller bien, un masque se forge, bien malgré notre volonté. Ce masque mime un sourire sans faille mais si on retire le masque, c'est le néant, le masque nous protège mais il nous fait aussi passer pour des menteurs. C'est exactement ce que je ressens en ce moment même. Il m'est difficile de déballer tout ce que j'ai sur le coeur, comme ça. Pour lancer la conversation, une idée me vient.


-Bon... si on faisait un jeu. Le jeu de la vérité. Chacune notre tour, on pose une question et les deux autres sont obligées de répondre. Toutes questions sont acceptées et acceptables.

Je regarde tour à tour Linoah puis Vava attendant leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 25 Mar - 2:07

Pas entièrement fondue mais légèrement liquéfiée, la glace qui avait pris possession de la pièce, se liquéfiait petit à petit. Amenyte s'est jetée à l'eau, non sans mal et Varouschkä apprécie. Les règles du jeu qu'elle propose semblent simple, et bien malignes. Aussitôt la Iopette n'attend pas la réaction de Linoah pour balancer sa question :

"J'commence ! Question à Linoah : Pourquoi tu pleurais avant que j'arrive ?"

Elle pointait d'un doigt accusateur, la trace de larme sur la joue de l'Eniripsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 25 Mar - 4:13

Le jeu semblait plutôt intéressant, mais pas le temps pour Linoah de confirmer que la Iopette lancer déjà une question.
La disciple d'Eniripsa sembla d'abord confuse quand à la question qu'on lui posa, elle passa un doigt sur sa joue, puis sa main.
Elle regarda sa main quelques secondes avant de répondre.

"Je ne me souviens pas avoir pleuré j'ai du avoir une poussière ou un cil qui m'a fait couler une larme mais je n'ai pa pleurer"

Visiblement elle n'avait pas conscience de sa peine, ni de ses larmes. Elle aborda un grand sourire puis se tourna vers Amenyte.

"Et toi, qu'est-ce qui t'amène ici ?" une légère inquiétude pointait dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amenyte
Patatophobe
avatar

Nation : Neutre.
Messages : 487
Age : 17
Conjoint (e) : ...
Localisation : Dans sa maison à Brâkmar.
Humeur : Mauvaise humeur.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 25 Mar - 5:25

Voilà que la conversation se met en place. J'écoute Vava poser sa première question à l'attention de Linoah, qui semble ne pas avoir remarqué la larme qui avait dû perlé sur sa joue quelques minutes auparavant. J'avais eu l'intention de poser cette question à Linoah mais d'un côté, je suis quand même heureuse que Varouschka m'ait devancée, je ne savais pas trop comment Linoah percevrait ceci.
Fatalement, il fallait que cet instant arrive, celui où il faut faire tomber le masque, celui où je dois faire preuve d'honnêteté envers mes compagnonnes mais surtout envers moi-même. Je ne sais pas vraiment si je dois tourner autour du pot ou... Non, il faut que je sois claire nette et précise. Une phrase, juste une phrase pour exprimer ma tristesse et ma rage... Hm, je crois que j'ai trouvé...


-Je me déteste de ne pas avoir pu la sauver.

"La sauver", pourquoi est-ce si difficile de pour moi de la qualifier ? Pourquoi est-ce que je sens ma gorgé se nouer et mon estomac se contracter quand je fais allusion à elle ? Pourquoi je me sens vide à l'évocation même de sa personne ?

J'aimerai tant leur faire comprendre à travers cette petite phrase mais, malgré toutes les apparences, je ne suis pas complètement naïve. Il me faudrait des heures, des jours peut-être même des semaines pour leur faire comprendre le tiers de ce que je ressens.

Les larmes commencent à naître mais je les ravale avant qu'elles ne puissent s'écouler des mes yeux rouges. Je ne veux pas craquer pas maintenant, pas après tant d'efforts pour tout camoufler. D'accord pour tomber les masques et dévoiler la vérité mais interdiction de se laisser aller et d'être faible comme j'ai pu l'être auparavant. Il faut que je grandisse, il faut que je devienne une f... une femme, au sens de la maturité s'entend. Mais c'est pas facile... Loin de là.


-Varouschka, as-tu déjà été anéantie au point d'avoir l'impression que rien ne pourrait te soulager ?

Il faut savoir que Vava est pour moi une femme forte, je veux tendre vers son caractère, je ne veux pas être elle, je veux juste pouvoir surmonter les épreuves comme elle a l'air de les surmonter. Elle n'est pas fragile comme moi... Linoah aussi est forte mais elle dégage tant de douceur. Je crois que je me sens vraiment très "inférieure" à ces deux femmes. Peut-être parce qu'aux yeux de tout le monde, je ne suis que la petite Amenyte...


Dernière édition par Amenyte le Ven 25 Mar - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Ven 25 Mar - 6:44

Comment taper dans le mille en une fois. Cette question elle ne l'a pas vu venir, au point de reculer d'un pas lorsque la jeune femme la lui pose. Une suite d'événements se confond dans ses pensées, des choses douloureuses : trahison, solitude, errance et mort se mêlent à des souvenirs qu'elles gardent normalement dans un recoin lointain de sa tête. Mais la question d'Amenyte les fait tous surgir, et elle en suffoque.

"Je ...hm ...oui en effet..." balbutie-elle, le regard brouillé. Elle prend une profonde inspiration, revient à sa place et calmement s'adresse à l'Osamoda :

"Puisqu'on a décidé d'être sincère, j'ai tenté de mettre fin à mes jours il y a un an voire plus....

*respire calmement pour ne pas être victime de ses sanglots*

À cette époque je ne savais pas gérer mes émotions, tout était trop intense, trop dur...je n'ai pas supporté certaines choses et j'ai choisi de fuir...

*prend un pseudo-regard combattif*

Mais aujourd'hui j'ai changé et je ne laisserais personne souffrir comme j'ai souffert !
"

Elle a maîtrisé ses émotions et sa voix n'a pas tremblé, elle est fière d'elle. Elle se tourne vers Linoah et enchaine :

"Linoah comme tu le vois je viens de révéler quelque chose de fort et personnel, je pense que tu peux à présent nous dire ce qui te met dans cet état."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Dim 27 Mar - 1:19

Linoah afficha un large sourire quand Varouschkä s'adressa à elle.

"Je t'assure que ça va...je me sens bien.
Amenyte...tu n'as pas à t'en vouloir, je suis certaine que la personne dont tu parles préfèrerais te voir sourire"


Elle baissa la tête, masquant la disparition de son sourire puis prit une grande inspiration.

"Va...mmh...Vava tu dis ne pas vouloir laisser souffrir quelqu'un comme tu as souffert mais sur quoi tu te bases pour juger la souffance des gens ?"

L'Eniripsette n'avait pas relever la tête, ses longs cheveux faisaient comme un rideau derière lequel se cacherait son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 28 Mar - 0:27

Sur quoi se base-t-elle ? Quand on a souffert aussi longtemps on peut ressentir celle des autres en un seul regard, en une seule phrase, en un seul son. Linoah est dans le déni pense Varouschkä, et elle ne peut pas l'aider tant qu'elle campe sur sa position.

"Je n'ai pas besoin que tu me l'avoues pour comprendre que tu n'es pas heureuse, et je suis bien placée pour reconnaitre quelqu'un qui souffre, crois moi. Je ne me prétends pas omnisciente ou empathique, mais j'en mettrais ma main au feu Linoah. Ma main au feu !"

Elle s'approche de l'Enirpsa et une fois en face d'elle :

"Mais si tu ne veux pas de mon aide, je peux m'en aller."

Elle ne veut pas en arriver là, et regrette presque d'avoir dit ces derniers mots. Quoiqu'elles en pensent, la disciple de Iop tient à ces deux miliciennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amenyte
Patatophobe
avatar

Nation : Neutre.
Messages : 487
Age : 17
Conjoint (e) : ...
Localisation : Dans sa maison à Brâkmar.
Humeur : Mauvaise humeur.

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 28 Mar - 1:04

Je suis la conversation sans intervenir jusqu'à ce que Vava prononce ces mots :

"Mais si tu ne veux pas de mon aide, je peux m'en aller."

Je ne peux pas m'empêcher de relever ses mots et de répliquer :

"Tu sais Vava... Si Linoah est réellement anéantie, je pense que notre présence seule peut l'aider à se sentir un petit peu mieux. Elle parlera si elle en ressent l'envie."

J'avoue comprendre le silence de Linoah même si j'aimerai tellement l'aider. Je me tourne alors vers elle et lui sourit :

"Linoah, quand tu seras prête, tu peux nous parler. On t'écoutera attentivement."

Je ne suis peut-être pas encore très expérimentée dans cette dimension qu'on appelle "la vie" mais je sais qu'il ne faut pas brusquer les gens...
Mes pensées sont interrompues... par un gargouillement provenant de mon estomac.

"Oups... j'ai faim."

J'éclate de rire bien malgré moi, ça fait du bien de rire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoah / Dagya
Milicienne
avatar

Messages : 232
Age : Inconnu
Localisation : Là où il faut mais pas au bon moment
Métiers : Pêcheuse et Poissonière
Humeur : Variable

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 28 Mar - 22:47

L'Eniripsette ne bougea pas d'un pouce lorsque la Iopette s'adressa à elle, lorsque cette dernière fini ce fut Amenyte qui s'exprima, Linoah releva alors la tête mais son visage avait changé, il était très froid et fermé, son regard malgré la couleur rubis laissait paraitre comme un grand vide terne et teriblement froid. Elle allait s'exprimer le regard figé sur le visage de Varouschkä quand la jeune disciple d'Osamodas éclata de rire, dès lors Linoah se mit à sourire, ses yeux recouvrèrent leur pétillance, son visage redevint doux et sage.

"Vava, si je t'ai laissé venir c'est pas pour que tu t'en ailles aussi vite, je m'excuse si je te vexe ce n'est pas du tout mon intention mais je t'assure que je vais bien...du moins je ne me sens pas mal... sa voix transpirait la sincérité bien que visiblement elle avait du mal à l'exprimer.
En plus si tu pars Amenyte va mourir de faim !"

Elle se retourna vers cette dernière en souriant, les yeux clos lui donnant un air très malicieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varouschkä

avatar

Nation : Brakmâr
Messages : 657
Age : 23
Localisation : l'atelier des forgeron
Métiers : Forgeron (épées), Maître boulanger, Paysanne
Humeur : mielleuse

MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   Lun 4 Avr - 1:48

"Tu ne me vexes pas, je me suis emportée...C'est un défaut chez moi, j'y travaille..."

Son regard était différent, comme celui d'un coupable qui se repentait. Pour une fois qu'on lui donnait une chance de montrer qui elle est. Qu'elle n'était pas que cet amas de chair qui ne pense qu'à se goinfrer et se battre. Qui blesse tout ce qu'elle approche. Linoah et Amenyte lui tendaient la main pour ainsi dire. Elle n'allait pas faillir cette fois.

Elle découpe grossièrement plusieurs tranches de charcuterie et les dispose.

"Servez-vous, y'en a pour un régiment !" dit-elle, tout sourire.

"C'est à qui de jouer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confession nocturne... [Rp libre, 2 entrées Maximum, Rp calme sans combat a priori ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevauchée nocturne[RP non libre]
» [Question] Terme «révélé» - Corbeau de la montagne, rassemblement nocturne et entrée secrète [Réponse Officielle]
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» schéma nocturne
» Bapteme de Siaam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: [Inter-Univers] Autour d'une table :: Air de Paix-
Sauter vers: