AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une leçon dure à apprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacrintox



Messages : 3
Localisation : Derrière toi.
Humeur : Une envie de meurtre ... Sur mon Ordi

MessageSujet: Une leçon dure à apprendre   Ven 11 Fév - 13:26

L'échoppe était déjà pleine, et il n'était que dix heures du matin. Je sortais de mon lit pour payer l'aubergiste, mais je fus assaillis par un grondement de discussions portant sur un affaire bien triste. J'en avais déjà entendu parler, hier, de cette fillette d'à peine quatre ans, une petite roublarde qui avait un bon avenir devant elle, qui avait disparu, sans laisser aucune trace. Plusieurs avis de recherches avaient été épinglés à tous les arbres de la forêt d'Astrub, ainsi qu'à tous les coins de rue de Bonta. Essayant de retrouver mes esprits, je fouillai ma sacoche afin d'y retrouver les deux cents kamas que m'ont coûté la nuit. Cette somme exorbitante -Etant un Sacrieur, je ne devrais pas me soucier de l'argent, j'ai dû être Enutrof, dans une autre vie- me paraissait chère payée pour un nuit sur un matelas à peine confortable, mais la route m'attend. Je pris quelques pains et partis en direction de l'embarcadère de Bonta. C'est ici que commence mon histoire.
Le port de Bonta, le plus grand port du monde, acceuillait chaque jour des centaines de bateaux. Moi, je prenais le bateau vers Otomaï, où un de mes amis, Maur Subhyt, m'attendait depuis quelques jours pour récupérer quelques ressources que l'on retrouve sur les Corailleurs. Il voulait le faire seul, mais après réflexion, il était courageux -Ou fou- mais pas téméraire. Il m'as donc demandé mon aide. Le bateau quittait peu à peu le port, et au bout d'une dizaine de minute, je ne voyais plus les remparts de la cité. Sachant que le voyage allait durer, je me posa dans un coin, à l'ombre, pour me reposer avant de partir en quête. Mais les meilleurs moments de sommeil sont les mieux gâchés : la mer s'agitait, et le bateau tangais dangereusement, ce qui me tira de mon sommeil plus que mérité. Ce n'est qu'au bout de quelques heures que la mer se calma, et que la côte d'Otomaï fût visible. A peine le pied posé sur le sable chaud, mon ami Maur me frappa au visage -C'est comme cela que l'on dit bonjour, chez nous, les Sacrieurs-. Il m'expliqua qu'il avait trouvé une masse du corailleur dans le récif, qu'elle était endommagé, et qu'il avait besoin de moi pour la réparer. C'est ici que ce chapitre se clos.
Ce chapitre de mon histoire, je l'ai appelé "Fuir". Ce mot, synonyme de déshonneur pour les Sacrieurs, m'as été inculqué lors de mon aventure. En effet, pour réparer la masse du corailleur, il était nécessaire de récupérer un coeur de Corailleur. Donc, je parti à la recherche de celui-ci, seul. Ce ne fût pas très difficile, après quelques coups, le corailleur me tombait dans les bras, son coeur bien à ma portée. A mon retour, la petite maison que Maur avait louée pour le mois était détruite. Son corps gisait sur le sable, éparpillé. La vie d'un Sacrieur se finit-elle toujours comme cela ? Au dessus de lui, un homme, surmontée d'un aura étrange, noire, maléfique, meurtrière. Sans réflechir, je lachais le coeur du Corailleur et m'élancais vers cet homme qui avait tué mon ami. Sans même avoir levé le petit doigt, il m'éjecta au sol. Il s'avança vers moi, me pris par le cou, je sentais ses os sur ma peau, c'était un Sram. Il me glissa quelques mots dans l'oreille :
"Fuis, si tu tiens à la vie. Ton heure n'est pas encore venue, alors fuis."
Il me relachais, et je pense que j'ai couru le huit cent mètres le plus rapide de ma vie.
La vision de mon ami Maur, gisant au sol, les bras et les jambes détachées du corps, reste gravée dans ma mémoire. La vision de la petite fille, qui aurait fini de la même manière à Bonta, me hante aussi. Moi, seulement moi, j'ai eu la vie sauve. J'ai vu le coupable, je l'ai sentis, je l'ai touché ... Et il m'as laissé fuir. Je sais maintenant que je tiens à la vie, et que pour me préserver, je dois apprendre à fuir, quitte à être considéré comme un lâche. Avez-vous un autre conseil à me donner ?



[HRP : Ce Rp est une histoire que mon personnage raconte. J'aimerais qu'une histoire se mette en route, la suite de celle-ci, comme une vengeance. A voir]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Une leçon dure à apprendre   Lun 14 Fév - 2:06

(Juste une petite question, on est peut intervenir ou le but est de faire un RP solo ? Pour que tu prennes pas un vent inutile quoi Smile)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Sacrintox



Messages : 3
Localisation : Derrière toi.
Humeur : Une envie de meurtre ... Sur mon Ordi

MessageSujet: Re: Une leçon dure à apprendre   Mer 16 Fév - 7:25

[Intervenez, mes amis, intervenez Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Une leçon dure à apprendre   Mar 22 Fév - 4:18

(*se réveille tardivement*

Hum oui mais en fait, on peut pas intervenir là, y a pas de lien entre ton histoire et nos persos. On peut pas donner suite m'voyez oô)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une leçon dure à apprendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une leçon dure à apprendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ARC]Procédure de promulgation d'une loi - 08/10/1454
» cpmment apprendre le jeu
» Modification de la procédure de Booster Draft à partir de Mirrodin Besieged
» Livre IV : De la procédure policière et pénale
» Procès - Vice de procédure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: [Inter-Univers] Autour d'une table :: Air de Paix-
Sauter vers: