AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance

Aller en bas 
AuteurMessage
Tox'
Vampire débutant
avatar

Messages : 17
Age : 36 ans.
Localisation : endroits isolés
Métiers : maitre paysan , maitre boulanger et alchimiste (60)

MessageSujet: Renaissance   Dim 30 Aoû - 15:17

Vampyre. Tox’ ouvrit les yeux, geste parfaitement inutile vu ses capacités visuelles. La poigne d’acier de Chymes qui le prenait était presque indolore à cause du flot de pensées qui se bousculaient dans son esprit. Ils entrèrent dans une maisonnette d’après les bruits de plancher qu’entendait Tox’ et les tabourets qui se cognaient contre ses genou. Durant la conversation qui avait suivi il avait tenté de garder un visage impassible, savoir que Chymes avait été transformé il y’a 122 ans, la douleur qu’elle lui avait décrite, tout ces changements qui se produiraient après sa transformation. Tox’ avait peur. Mais à cette peur se mêlait le désir ardent de vivre. La Marque qui le rongeait de l’intérieur le tuerait dans moins de deux années. Assimilant petit à petit les informations que lui donnaient Chymes, la phrase qui suivit lui coupa le souffle.

« Maintenant ? Balbutia-t-il en écarquillant les yeux

-Tu pensais que ça se faisait sur rendez vous ? Lui demanda Chymes avec cette voix chargée d’une ironie cinglante qui lui semblait coutumière.

-Allons y, répondit l’autre sur le point de couper la parole à la vampyresse qui lui faisait face.

-Soit, si tu y tien. Tu éviteras de bouger par contre dans le cas contraire je risque de te prendre pour une proie et ça risque de très mal tourner. »

Tox’ frissonna pendant qu’elle le prenait par les épaules en repensant à la dernière réplique de Chymes. Le coup de genou porté au ventre le prit de court et lui coupa le souffle. Elle le plaqua au sol, puis il ressentit un léger picotement lorsqu’elle le mordit. Ensuite ce fut la douleur, intense et longue. Elle se propagea dans tout son corps, Il ne sentit pas le mouvement de recul de Chymes, suivi du moment où elle se levait pour le regarder se tordre de douleur.


« ARGH, m…merde » cria Tox’ en regardant son bras s’enflammer, rien à voir avec la transformation, La Marque réagissait. Il ne devait pas faire brûler ce qui l’entourait, pas avec ce qu’il avait réussi à accomplir depuis sa rencontre avec Cyclo.La douleur lui parut insupportable, puis se fut la fin, il rouvrit les yeux.

« Je … je vois » le mot était bien faible, chaque détail qu’il ne pouvait voire à l’époque ou il était humain lui sauta soudain au visage, de même que pour les odeurs et les bruits. Le rapide battement de cœur d’un insecte proche, l’odeur de crasse et d’urine que dégageait un clochard
prés de la maison, les petites zones d’obscurités. Puis ce fut la soif.

« Alors, ça change hein ? » Il en avait oublié la présence de Chymes qui le regardait attentivement

« Oui mais il y’a ce … » comment décrire cela ? C’était comme des flammes qui couraient le long de sa gorge

« Pour la soif on verra bien, je devrais pas te lâcher d’une semelle si je veux pas que tu bouffe un milicien. »

Il répondit d’un hochement de tête, pour le moment l’heure était venu aux expériences, il fixa un livre disposé sur une commode proche. Le livre s’enflamma et ce fut avec une grande satisfaction qu’il bondit pour étouffer les flammes à main nues.

« Beaucoup plus facile. » murmura t’il en souriant. Il se tourna ensuite vers Chymes :

« Alors, y’a quoi au menu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymes/Sonaë
Pandalol
avatar

Nation : Bonta
Messages : 4091
Age : *ne dit jamais le vrai, de toute façon*
Conjoint (e) : Non, merci
Localisation : Dans Tonkult :C
Métiers : Joaillemage, chasseuse
Humeur : Joueuse

MessageSujet: Re: Renaissance   Dim 30 Aoû - 16:45

Il lui était arrivé bien des choses dans sa vie. Elle avait menti, volé, tué, fui. Était tombée amoureuse, avait fondé une guilde, s'était mariée. Elle avait recueilli les restes des bêtises vampyriques de son frangin, l'avait aidée à se nourrir, à se contrôler autour des humains, lui avait donné un blason et un toit. Crâ seule savait où Lidrae se trouvait à présent.

Mais ça... Raconter sa transformation, et renouveler l'expérience. Deux choses qu'elle s'était jurée de ne jamais faire. En révélant tous ces détails de douleur, d'humanité qu'il allait perdre, de Dieux qui l'auraient dans le collimateur, de la difficulté qu'il aurait à ne pas boire ses semblables, elle avait espéré lui faire peur. Elle avait répété que son boulot n'était pas de faire le choix mais bien d'avertir et éviter les débordements. Tenté de se convaincre elle-même qu'elle n'était responsable de rien. Mensonges. Si Tokse tuait un des Miliciens, ou s'il se faisait tuer par elle dans une tentative d'empêcher un accident, si le remède se révélait plus dangereux que le mal, c'était sa faute.

Elle aurait voulu qu'il abandonne son projet. Qu'il ne lui impose pas plus de responsabilité que le strict minimum qu'elle s'imposait avec la guilde. Elle ne voulait pas qu'on lui demande de s'occuper d'autres vies, encore. Faire dépendre d'elle leur bonheur, leur bien-être... Chaque nuit où elle partait en chasse était un risque pour tous. Elle le savait. Ne pas prendre ce risque signifiait en prendre un plus grand encore.

Le faire renoncer c'était lui demander de mourir. Au fond son choix était logique, désespéré. Inexorable. Elle savait bien à quoi elle serait obligée de faire face. Elle savait depuis longtemps qu'il mourait, que sa Marque le dévorait. Elle l'avait senti chez lui avant qu'il en soit conscient, avant que la cécité ne le frappe. Abeipik n'avait fait que confirmer, et suggérer ce qu'elle voyait comme inévitable. Elle n'avait aucune idée de la pratique, une faible notion de la théorie. Elle ne s'était pas préparée. Mais d'instinct, quand elle conclut son discours d'avertissement, et qu'il lui dit qu'il était prêt, elle sut quoi faire.

"Tu éviteras de bouger par contre. Dans le cas contraire je risque de te prendre pour une proie et ça risque de très mal tourner."

Elle sentit la peur monter en lui. Elle l'avait déjà sentie monter chez d'autres, qu'elle prévoyait de tuer pour boire. Là c'était différent, se répéta-t-elle en s'avançant vers lui. Elle était plus forte, plus âgée, plus expérimentée. Elle pouvait le plaquer au sol là, tout de suite, et le mordre à la carotide. Boire son sang. Il ne pourrait pas lui échapper. Elle gomma l'appréhension de ses traits avant que Tokse la voit. Elle s'avança vers lui, féline, comme elle avancerait sur sa proie. Elle lui prit les épaules et le renversa en arrière. Elle le plaqua doucement au sol, pour qu'il n'ait pas l'idée de se débattre et déclencher des instincts encore parfois plus forts qu'elle. Elle replia son genou droit sous elle et le colla sur l'estomac de Tokse, pour l'empêcher de se redresser. Il avait le souffle coupé.

"T'inquiète... Dans peu de temps respirer sera devenu optionnel."


Elle se pencha sur son cou. Retroussa ses lèvres. Planta ses crocs dans sa peau, traversa la chair, trouva la veine. Elle sentit le liquide chaud couler le long de sa langue, de sa gorge. Elle se força à relâcher le venin avant d'avoir le temps à penser à se nourrir sur lui.

"J'aurais dû boire avant", songea-t-elle fugitivement.

Son poison brûlant fusa dans le système de Tokse avec la vitesse fulgurante du venin fatal. Elle sentant encore le sang qui abondant sur sa langue. Il avait un goût délicieux une minute auparavant, mais maintenant il était gâché par le venin. C'était la diversion qu'il lui fallait. Elle se jeta en arrière, de toute sa volonté, pour se retrouver à trois mètres de Tokse. Tokse sans défense, convulsant sur le sol, dont le fluide rouge s'étendait en une large flaque rouge sombre... Dans une pièce fermée où son odeur était partout. Elle ferma les yeux et se borna à penser que ç'aurait plu à Jeth.

Combien de temps avait duré la transformation de Chymes ? Combien de temps devait-elle durer ? Le venin de son frère avait-il été plus lent à agir à cause de la jeunesse de celui-ci ? Elle ne saurait jamais. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était fixer Tokse et guetter les signes. Ne pas penser à le boire. Surtout pas.

Il convulsa là, tordu de douleur, pendant peut-être dix minutes. Sa peau blanchissait, son métabolisme changeait de besoins, ses yeux ses soignaient. Il voyait, mais il ne le savait pas encore.

Finalement, il cessa de bouger. Elle s'avança vers lui, il avait les yeux ouverts. Maintenant il savait.

"Argh. Je... Je vois.
- Ça change hein ?"


Tu m'étonnes que ça le changeait. Il devait voir dix fois mieux qu'avant que sa Marque ne commence à agir.

Ils finirent par sortir, se délivrer de cette odeur, enfin ! Il avait soif, elle le savait. Il fallait le nourrir. Elle allait donc l'emmener chasser. Comme elle devrait le faire pour les prochaines semaines. La nouvelle du changement de Tokse serait fracassante dans la Milice...

Qu'importait. Il serait mieux traité qu'elle. Mieux guidé. Mieux contrôlé. Elle y veillerait. Par Crâ, elle avait un compagnon de jeu !

"Eh. On va boire ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Lethis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chymaille.fr
 
Renaissance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne du Poney qui Tousse :: [Inter-Univers] Autour d'une table :: Air de Paix-
Sauter vers: